Si « Le Généraliste » était paru en 1914 - Après prostatectomie, les facultés intellectuelles s'envolent-elles ?

Si « Le Généraliste » était paru en 1914Après prostatectomie, les facultés intellectuelles s'envolent-elles ?

Alain Létot
| 09.03.2016
  • Histoire

Dans un très attachant travail, le professeur Legueu s’est posé la question : qu’advient-il des facultés intellectuelles chez un individu qu’on a opéré d’une hypertrophie prostatique ? On a prétendu que des vieillards auraient vu, à la suite d’une prostatectomie, leur intelligence déchoir. Qu’y a-t-il de vrai dans cette assertion ? Des troubles mentaux ont été observés, l’éminent maître de Necker ne fait aucune difficulté d’en convenir ; mais, pour lui, il n’y a eu qu’une coïncidence : on avait opéré, dans ces cas, des sujets déjà mentalement affaiblis.

La prostatectomie aurait, au contraire, une « influence heureuse » qui se traduit par la récupération d’une lucidité perdue depuis plus ou moins longtemps. La rétention vésicale est la source d’une intoxication de l’organisme qui suffit à abrutir (le mot n’a rien d’excessif) le malheureux rétentionniste. « Drainez la vessie de ces malades par le cathétérisme, la cystotomie ou la prostatectomie et vous assisterez, d’après le professeur Legueu, à de véritables résurrections intellectuelles ». Cela tient à ce que, grâce à la méthode hypogastrique, on enlève l’adénome sans toucher aux canaux éjaculateurs ;  et, surtout, qu’on laisse la prostate à demeure. Or donc, si vous rencontrez parfois un prostatique prostatectomisé qui, fier de son état, vous dira : « la prostate ne sert à rien », apprenez-lui qu’il est toujours possesseur de sa prostate et que c’est peut-être grâce à elle qu’il conserve son activité, son intelligence et… tout le reste. »

(« La Chronique médicale », 1914)

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Ouverture du congrès CNGE à Tours

Affluence record au congrès des généralistes enseignants à Tours avec 1 400 participants

Il venait d’avoir 18 ans, il était beau comme un enfant … Le Congrès du Collège national des généralistes enseignants (CNGE) s’est ouvert ce mercredi après-midi à Tours. Et l’événement porte bien...Commenter

« Foutons la paix aux personnes grosses » : le cri du cœur du Dr Beaulieu

« Foutons la paix aux personnes grosses » : le cri du cœur du Dr Beaulieu-0

« Foutons la paix aux personnes grosses ». Dans sa chronique hebdomadaire sur France Inter, le Dr Baptiste Beaulieu a pris ce mercredi la dé... 4

HPV : les sénateurs veulent expérimenter la vaccination des garçons

Vaccin HPV

Les sénateurs ont adopté, dans le cadre de l'examen du budget de la Sécurité sociale,  l'expérimentation de la couverture vaccinale contre... 1

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir