Première victoire pour un généraliste poursuivi pour ses prescriptions d'IJ

Première victoire pour un généraliste poursuivi pour ses prescriptions d'IJ

08.03.2016
  • ij

Décision qui augure de prochaines victoires ou solution isolée ? Le tribunal administratif de Nîmes vient en tout cas de sanctionner l’Assurance maladie du Vaucluse dans une affaire de mise sous accord préalable d’un généraliste. Prescrivant trop d’indemnités journalières selon l’Assurance maladie, ce praticien de Bollène a vu ses ordonnances tomber sous le coup d’une mise sous accord préalable (MSAP). Mais un an et demi après le début de cette procédure et quelques recours juridiques plus...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 13 Commentaires
 
Nicolas C Autre 12.03.2016 à 11h50

C'est la première victoire d'une longue série.

Répondre
 
abdelkrim b Médecin ou Interne 11.03.2016 à 17h25

reponse a la consoeur francois-marie p je pense quel que soit le prix qu.il a paye cela n.egalera point la satisfaction d.avoir eu le dernier mot. et un pas de plus pour les autres pour ne pas s Lire la suite

Répondre
 
abdelkrim b Médecin ou Interne 11.03.2016 à 17h19

je suis medecin algerien et figurez vous que souvent je suis tarabuste par les medecins contole de la caisse d.assurance qui pensent qu.ils sont juges pour decider d.accorder le remboursement aux Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 10.03.2016 à 23h46

et si à chaque fois qu'un medecin etait ainsi harcelé tous les medecins du département faisaient des arrèts de travail avec en face de jusqu'au:" selon avis du médecin conseil"

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 08.03.2016 à 22h18

Dans cette affaire, je doute que le directeur de cette CPAM aille en taule ! Peut-être même qu'il sera félicité de s'être montré hargneux. Car c'est dans la psychologie des chefs des Caisses : ils Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 08.03.2016 à 23h59

Pas des patrons, mais des matons, avec tout ce que ça comporte d'arbitraire.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de façon globale, on constate une augmentation de la sédentarité...Commenter

Hépatite C, les hépatologues demandent la mise en place du dépistage universel

.

Alors qu’en France environ 75 000 personnes infectées par le VHC ignorent leur séropositivité, l’Association Française pour l'Étude du Foie... Commenter

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

.

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir