Cancer colorectal : nouvelle campagne pour promouvoir le dépistage

Cancer colorectal : nouvelle campagne pour promouvoir le dépistage

06.03.2016

Dix mois après la mise en place du nouveau test de dépistage du cancer colo-rectal, l’Institut national du cancer (INCA), le ministère de la Santé, l’Assurance maladie et l’INVS lancent la mobilisation générale à partir de ce lundi pour sensibiliser les personnes âgées de 50 à 74 ans sur l’importance du dépistage. A l’occasion de « Mars bleu », il s’agit, du 7 au 30 mars, de rappeler au grand public que le cancer colorectal touche 43 000 personnes en France chaque année, que c’est le deuxième cancer le plus meurtrier mais que, s'il est détecté tôt, il se guérit dans 9 cas sur 10.

Occasion aussi de faire la promotion du nouveau test immunologique de recherche de sang dans les selles. Entre le mois de mai 2015 et mars 2016, plus de 2 millions de personnes ont déjà réalisé le test. Depuis début 2016, le rythme s’intensifie avec une moyenne de tests reçus au laboratoire d’analyse de l’ordre de 85 000 par semaine. Et les autorités sanitaires estiment que les généralistes jouent le jeu : en effet, entre le mois d’avril 2015, date d’ouverture des commandes sur le site pro ameli.fr, et le début du mois de mars 2016, plus de 47 500 médecins ont commandé des tests.

Concrètement, la campagne médiatique organisée à partir de lundi 7 mars joue sur la simplicité du geste de dépistage au regard de l’enjeu. Différentes scènes courtes reprennent des réflexes de protection de la vie quotidienne, qui peuvent sauver la vie. Cette campagne télévisée, un spot de 20 secondes, sera diffusée sur les chaînes hertziennes, une sélection de chaînes de la TNT, du câble et du satellite ainsi que sur une sélection de chaînes des DOM
.
Quelques jours plus tard, un spot radio prendra le relais. Très court, il rappellera à partir du 12 mars les enjeux de ce dépistage par rapport au geste simple que représente le test.
Enfin un tutoriel reprend, sur un ton humoristique, les étapes du mode d’emploi du test pour accompagner les patients et les convaincre de sa simplicité. Il est accessible via la rubrique dédiée du site e-cancer, sa page Facebook et sa chaîne Youtube.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Sénatoriales : des généralistes font leur entrée au Palais du Luxembourg

.

Suite au renouvellement partiel du Sénat, plusieurs médecins généralistes vont entrer pour la première fois à la Haute Assemblée. Bernard... Commenter

PMA, GPA, le grand libéralisme des Français

.

"La France est prête". C'est la ministre de la Santé qui le dit à propos de l'élargissement de l'accès à la PMA voulue par le gouvernement.... 3

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... 1

A découvrir