Polymédication : au moins un tiers des plus de 75 ans

Polymédication : au moins un tiers des plus de 75 ans

29.02.2016
  • polymédication

Comment évaluer la polymédication chez la personne âgée ? La dernière étude de l’IRDES s’attelle à cette tâche compliquée. Et ses résultats aboutissent à une prévalence importante de la polymédication (plus de 10 médicaments) chez les personnes de 75 ans et plus, quoique très variable selon l’indicateur utilisé. Ainsi peut-on l’estimer, selon les chercheurs à 33% ou 40,5%, selon que l’on utilise l’indicateur de « polymédication continue » qui mesure les médicaments pris...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
JEAN LOUIS I Médecin ou Interne 02.03.2016 à 18h12

En EHPAD, moyenne d'âge 87 ans : 3 ou 4 pour le cardiovasculaire, 3 pour le neuropsy, 2-3 pour le digestif, 1-2 pour l'ostéo-articulaire = il y en très peu au-dessous de 10 prescriptions Lire la suite

Répondre
 
Georges M Médecin ou Interne 01.03.2016 à 14h24

O K , mais y a t il une vrai relation entre médecin traitant et spécialistes ?

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 29.02.2016 à 19h50

irdes ne comprend pas pourquoi une personne âgée qui voient plusieurs spécialistes à une polymedication, pourtant c'est simple un cardiologue met 4 médicaments, le diabeto en rajoute 4 aussi pour peu Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

Maladies non transmissibles : l'OMS s'inquiète

.

"Le monde n'est pas en bonne voie pour atteindre la cible" de réduire d'un tiers, sur la période 2015-2030, le taux de mortalité prématurée... Commenter

Prévention et concertation au programme de la Stratégie nationale de santé

.

Prévention, accès aux soins, qualité des soins, innovation... Agnès Buzyn a dévoilé ce matin les grands axes de la Stratégie nationale de... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir