Sur la ROSP, le Collège de médecine générale reprend la main

Sur la ROSP, le Collège de médecine générale reprend la main

25.02.2016
  • Pr Pierre-Louis Druais

Même si ses responsables se prévalent d’une triple commande des syndicats, de la cnamts et de la ministre de la Santé elle-même, la récente prise de position du Collège de la médecine générale sur la ROSP témoigne d’une volonté de prendre la main sur le dispositif. Plus question de laisser le service médical de l’Assurance maladie jouer sa partition en solo : le Collège réclame désormais d’être associé à la définition des objectifs cibles. Et ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il a...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Enfant en consultation

85 euros en moyenne de ROSP pédiatrique : sur Twitter, des généralistes se gaussent de leur prime riquiqui

Les médecins généralistes ont commencé à percevoir les premiers dividendes de la ROSP spécifique au médecin traitant de l'enfant mise en place par l'avenant 1 de la convention signé en décembre...10

Les médecins homéopathes respectent le code de déontologie, affirme leur syndicat

Code déontologie

Perçue comme une victoire par les anti « Fake médecines », la menace brandie mardi par l'Ordre des médecins de faire le ménage sur les... 6

Les médecins bientôt autorisés à faire de la pub ? Le Conseil d'État défend une libre communication

Publicité

L'interdiction de publicité, imposée aux médecins depuis plus de 70 ans, trop stricte, doit être remplacée par un droit à une communication... 2

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir