Si « Le Généraliste » était paru en février 1920 - L’iatrium des médecins grecs

Si « Le Généraliste » était paru en février 1920L’iatrium des médecins grecs

Alain Létot
| 13.02.2016
  • Histoire

On se tromperait, si on se représentait la demeure d’un médecin grec comme celle d’un médecin de nos jours. Au temps d’Hippocrate et aux époques voisines, il y avait un local, destiné à la pratique d’un grand nombre d’opérations, contenant les machines et les instruments nécessaires. Ce local, qui était en même temps une pharmacie, se nommait iatrium.

Les hippocratiques avaient un iatrium ; les médecins d’Athènes également, ce qui est prouvé par le passage suivant de Platon : « Les aides esclaves, qu’ont les médecins, traitent généralement les esclaves, soit dans les visites qu’ils font en ville, soit dans l’iatrium ». Selon Timée, Aristote aurait renoncé à un iatrium de grande valeur.

Dans « L’Officine du Médecin », Hippocrate fait mention des instruments, de la lumière naturelle ou artificielle, des bandes, des compresses, des attelles, du banc destiné à recevoir les malades ayant une fracture ou une luxation, de l’entaille transversale pratiquée dans le mur pour y introduire l’extrémité d’une planche, etc. Il y avait des échelles, en haut desquelles on plaçait les patients présentant une luxation du membre inférieur ; la traction lente était opérée au moyen d’un panier rempli de cailloux et fixé en bas du membre par un lien assez long. Il y avait un portique, en haut duquel on pendait le malade par les pieds ; le médecin ou son aide se suspendait alors dans le vide au tronc, pour réduire quelque vieille luxation.

C’était là des moyens quelque peu brutaux ; mais on n’avait pas alors de chloroforme, et on ignorait la chirurgie osseuse des membres ou des articulations.

(Dr L. Pron, d'Alger, dans « La Chronique médicale », février 1920)

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Agnès Buzyn joue la concertation Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir