L'Ordre plaide pour la reconnaissance et la rémunération de vos téléconsultations

L'Ordre plaide pour la reconnaissance et la rémunération de vos téléconsultations

10.02.2016
  • Jacques Lucas

C’est un lancement qui avait fait grand bruit, en décembre dernier. Mais aussi décriée soit-elle, la mise en ligne du site Deuxième avis a eu le mérite d’inciter l’Ordre des médecins à se pencher sur « l’ubérisation » des prestations médicales. Pilotée par Jacques Lucas (photo), délégué général aux systèmes d’information en santé, cette mission a rendu, mercredi, son avis. Et ne propose rien de moins qu’une réécriture du décret relatif à la télémédecine.

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
Philippe F Médecin ou Interne 27.04.2016 à 19h24

Bravo à notre CNOM!
car à ce jour de belles initiatives au sein des équipes se voient bloquées par le carcan administratif dévastateurs, car démotivant de par sa complexité chronophage.
Du reste Lire la suite

Répondre
 
MARC L Médecin ou Interne 11.02.2016 à 08h13

QUEL PROGRES !!! vive la medecine fonctionnarisée bien payée ; on peut se poser la question du pourquoi les gens font médecine ; le fric surement

Répondre
 
éric H Médecin ou Interne 11.02.2016 à 00h00

Le SML remercie l'ordre de cette avancée .

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... 1

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir