A la veille de la Grande Conférence de Santé, les maires des petites villes réclament encore la fin de la liberté d'installation

A la veille de la Grande Conférence de Santé, les maires des petites villes réclament encore la fin de la liberté d'installation

09.02.2016
  • .

Les déserts médicaux, ça suffit ! Les élus ruraux ne lâchent rien sur la régulation de l'installation. L'Association des petites villes de France (APVF) a encore demandé mardi que les conditions d'installation des futurs médecins soient régulées.

Pour l''APVF, qui défend les intérêts des villes de 2.500 à 25.000 habitants, peu importe le vecteur, seul compte le résultat : ses élus souhaitent que la répartition des médecins libéraux, généralistes comme spécialistes, ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 19 Commentaires
 
Francois-Marie P Médecin ou Interne 11.02.2016 à 07h54

Ces arguments sont lamentables, les études de médecine font économiser à "l'état" un minimum de 80000€ pour un "simple" généraliste et ces bougres ont le culot de brandir ce genre d'arguties ? Mais Lire la suite

Répondre
 
ALAIN F Dentiste 11.02.2016 à 07h05

ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii mes études ont été payées par l'état.....c'était le bon temps !!!
externe en 1970.....48h d'affilée de garde... pour 12 francs
(pour messieurs les maires qui Lire la suite

Répondre
 
Frédéric B Médecin ou Interne 10.02.2016 à 19h43

C'est très pathétique que de demander la fin de la liberté d'installation alors que le désert médical s'installe sur TOUT le territoire, en ville comme à la campagne !
Installé depuis presque 20 ans Lire la suite

Répondre
 
Alexandre L Etudiant en santé 10.02.2016 à 16h47

Et toujours ce même argument qui revient "Leurs études sont payées par les impôts des Français"..
Un étudiant en médecine, ou dans n'importe quelle autre fac, revient au même prix qu'un lycéen par Lire la suite

Répondre
 
FRANCOIS D Médecin ou Interne 10.02.2016 à 14h20

Jean :
Qui a installé les" déserts médicaux " ?
Le gouvernement par la création du mica

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Agnès Buzyn joue la concertation Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir