Si « Le Généraliste » était paru en février 1920 - Création d’une ligue pour la prolongation de la vie

Si « Le Généraliste » était paru en février 1920Création d’une ligue pour la prolongation de la vie

Alain Létot
| 08.02.2016
  • Histoire

    Création d’une ligue pour la prolongation de la vie

En Amérique – naturellement ! – vient de se fonder une Ligue pour le moins originale : moyennant le versement annuel de la modique somme de quinze dollars, on peut faire partie de la « Ligue pour la prolongation de la vie humaine ».

La personnalité qui a pris l’initiative de cette Ligue est bien connue, même en Europe ; c’est M. Taft, l’ancien président de la République des États-Unis.

« Les questions d’hygiène et de culture physique, écrit « Le Journal », ont toujours passionné le président Taft. Lorsqu’il conduisait le char de l’État, il menait de front la lutte contre les trusts et contre l’embonpoint. Entre une séance au Congrès et un discours politique, il se livrait au noble sport de la boxe ou à celui, moins populaire, du jiu-jitsu. »

Comme pour les assurances sur la vie, certaines conditions doivent être remplies par les candidats à la nouvelle Ligue.

« Chaque nouveau membre est examiné par un des 5 000 médecins attachés à la Ligue. Cette visite minutieuse comporte un examen des organes essentiels, une analyse du sang, une radiographie complète et, enfin, une étude attentive des antécédents héréditaires. Les indications recueillies sont soigneusement notées sur une fiche et, après avoir reçu de paternels conseils sur le genre de vie qui lui convient plus particulièrement, le nouveau membre rentre chez lui. Il est alors tranquille. La température devient-elle plus froide ? Il recevra une lettre lui indiquant le genre de précautions qu’il lui faut prendre pour continuer à bien se porter. Il pleut : nouvelle lettre et nouveaux conseils. La grippe fait des ravages : le ligueur la nargue grâce aux précieux avis qu’il reçoit. Et le plus admirable est que les avis donnés diffèrent selon que le ligueur est jeune ou vieux, obèse ou maigre, nerveux ou lymphatique, riche ou pauvre. »

Nul doute que cette Ligue recrute des milliers et des milliers d’adhérents…

(« La Chronique Médicale », février 1920)

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...Commenter

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 31

Pour les Français, les médecins prescrivent trop... sauf le leur !

.

Touche pas à mon toubib ! La dernière enquête de la Drees confirme une fois encore un attachement fort à son médecin traitant. 88 % de nos... Commenter

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir