Fin de vie: la loi est promulguée, mais le débat n'est pas clos...

Fin de vie: la loi est promulguée, mais le débat n'est pas clos...

03.02.2016
  • fin de vie

Cette fois, c'est promulgué ! A l'issue de près d'une année de navette parlementaire et de trois ans de débat de société sur le sujet, la nouvelle loi accordant de nouveaux droits aux personnes en fin de vie est parue au JO, une semaine après son adoption définitive par le Parlement. La proposition de loi avait été adoptée définitivement le 27 janvier après accord d'une  commission mixte paritaire (CMP), composée de sept sénateurs et sept députés et à l'issue d'un...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 10 Commentaires
 
philippe B Médecin ou Interne 06.08.2016 à 09h45

Oui il suffit maintenant de l'appliquer scrupuleusement pour tous et en particulier la justice !!
L'affaire Vincent Lambert est le reflet de notre société ..
Respect des directives anticipées Lire la suite

Répondre
 
Bernard G Médecin ou Interne 04.02.2016 à 18h18

completement en accord avec JEAN LOUIS.

Répondre
 
Yvon A Médecin ou Interne 04.02.2016 à 09h33

Le besoin de légiférer en toutes choses est une maladie difficile à traiter et qui relève certainement de l'euthanasie !
Les médecins dignes de ce nom ont toujours su régler dans la dignité et avec Lire la suite

Répondre
 
nathalie a Autre 03.02.2016 à 20h14

Dites dont à M. Claeys qu'il montre le bon exemple en écrivant ses directives anticipées, ça donnera un peu plus de poids à ses propos ! faites comme je dis, pas comme je fais ! Il sait très bien Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 03.02.2016 à 19h49

la montagne accouche une souris, du bruit pour peu d'avancées ,texte qui n'est (encore ) applicable par les seuls médecins , s'ils le veulent , et liberticide pour les "patients" ( il faudra qu'ils Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir