Mort d'un toxicomane rouennais : sursis requis, le généraliste fixé sur son sort le 17 mars

Mort d'un toxicomane rouennais : sursis requis, le généraliste fixé sur son sort le 17 mars

29.01.2016
  • méthadone

Quatre mois de prison avec sursis ont été requis jeudi à l'encontre de l'ancien médecin de 81 ans, qui avait prescrit de la méthadone à un gardé à vue retrouvé mort le lendemain dans sa cellule du commissariat de Rouen en 2009 au matin du 8 avril 2009. Le médecin, qui l'avait examiné en garde à vue, lui avait d'abord prescrit des anxiolytiques, puis de la méthadone.

Sans cette prescription, "le décès ne serait pas survenu", a estimé la procureur dans son réquisitoire. Pour elle...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
benjamin a Médecin ou Interne 30.01.2016 à 12h45

la garde à vue est très "pathogène": les états de manque pratiquement "induits", dès la mise en garde à vue, même si le gardé à vue est à la limite de l'overdose. Et les policiers ne supportent pas Lire la suite

Répondre
 
jean-jacques l Médecin ou Interne 30.01.2016 à 09h23

"le décès ne serait pas survenu" : qu'est ce qu'il en sait le procureur ; il a fait des études de médecine le procureur ; il a des examens complémentaires dans sa poche ? Aucune preuve dans ce procès Lire la suite

Répondre
 
JOHAN F Médecin ou Interne 29.01.2016 à 22h02

et l'autopsie qu'est ce qu'elle a montré ?c'est la clef du problème j'en ai fait pendant 15 ans .

Répondre
 
PHILIPPE A Médecin ou Interne 29.01.2016 à 21h13

L'initialisation d'un TSO se fait après un contrôle urinaire (recherche COC, MET, BHD, EDDP, BZD, THC, AMP), avec une dose de départ de 30 à 40 mg.
Cependant, dans cette situation peu confortable Lire la suite

Répondre
 
Jérôme E Médecin ou Interne 29.01.2016 à 19h39

Ce serait Scandaleux qu'il soit condamné d'autant plus que je n'ai pas certaine que ce soit la méthadone qui soit la cause réelle du deces

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
L'Ordre signe une convention avec la Carmf

Un nouveau Numéro vert sera mis en place en 2018 pour venir en aide aux médecins en souffrance

Afin d'apporter une aide aux médecins en souffrance, l'Ordre des médecins a signé ce mercredi après-midi une convention avec la CARMF et le Centre national de gestion (CNG). « Nous avons décidé de...Commenter

« On n'est pas là pour payer des montures Chanel à tout le monde » : Guy Carlier se paie Agnès Buzyn

Guy Carlier

La réponse d'Agnès Buzyn à une question sur le remboursement à 100 % des frais d'optique lors d'un entretien avec l'association des... 4

Les généralistes fument deux fois moins que les Français

Cigarette écrasée

Un bon point pour les généralistes ! Les omnipraticiens fument beaucoup moins que la moyenne des Français, nous apprend un rapport de Santé... 1

Infectiologie SPORT ET PATHOLOGIES INFECTIEUSES DE L'ENFANT Abonné

Sport

Les pédiatres infectiologues américains viennent de publier des recommandations sur la prise en charge et la prévention des pathologies... Commenter

Nutrition BOISSONS ÉNERGISANTES : PAS SANS RISQUES Abonné

boisson

Elles connaissent un franc succès auprès des jeunes, sportifs ou non. Cocktails de stimulants comme la caféine, la taurine, le... Commenter

A découvrir