La Cour des comptes voit dans le faible engouement des généralistes "un frein majeur" à l'essor de l'HAD

La Cour des comptes voit dans le faible engouement des généralistes "un frein majeur" à l'essor de l'HAD

21.01.2016
  • .

Décidemment, le "virage ambulatoire" voulu par le gouvernement n'est pas si facile à négocier. Il y a un an, l'IGAS mettait en doute sa capacité à tenir ses objectifs en matière de développement de la chirurgie ambulatoire. Cette fois, c'est la Cour des Comptes qui estime que l'hospitalisation à domicile ne progresse pas assez. En 2013, les pouvoirs publics s'étaient fixés comme objectif un doublement d'ici à 2018 des part d'activité de l'hospitalisation à...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 10 Commentaires
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 22.01.2016 à 22h14

Il serait peut-être temps de se poser la question de la désaffection des jeunes installés (quand il y en a) pour les visites à domicile... Tarif sous-évalué ; difficultés de stationnement voire Lire la suite

Répondre
 
Roger F Médecin ou Interne 22.01.2016 à 15h49

Médecin libéral et médecin coordonnateur HAD depuis 1992. On nous demande de prendre en charge de plus en plus de malades à domicile avec des pathologies qui nécessitent du matériel Lire la suite

Répondre
 
jean-jacques l Médecin ou Interne 22.01.2016 à 09h50

il y a ce que souhaitent les autorités et la réalité ; c'est comme pour les essais cliniques : il y a les inclusions théoriques et la réalité du terrain !!

Répondre
 
Luc F Médecin ou Interne 21.01.2016 à 20h10

Médecin généraliste et coordonnateur HAD, je remarque encore une fois la méconnaissance des pouvoirs publics sur la problématique.
1/ les MG peuvent prescrire l'HAD et ils le font ! Et oui, n'en Lire la suite

Répondre
 
BRUNO L Médecin ou Interne 21.01.2016 à 21h41

naif !!!!!!!!!!!

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 22.01.2016 à 13h32

C'est quoi un outil trajectoire ??

Répondre
 
jean-paul h Médecin ou Interne 21.01.2016 à 19h55

Supprimons l'HAD, donnons les moyens aux médecins libéraux de travailler avec les infirmières, les kinés et les pharmaciens, rémunérons les correctement : l''hôpital restera à l'hôpital et la Lire la suite

Répondre
 
Francis A Médecin ou Interne 22.01.2016 à 11h47

Ayant travaillé en libéral lors de la mise en place de l'HAD sur mon agglomération, j'ai eu connaissance de 2 projets
le premier soutenu par une clinique privée qui a fait plusieurs réunions de Lire la suite

Répondre
 
Patrick C Médecin ou Interne 17.04.2016 à 11h58

EXACTEMENT !!!!!.
Revenons a ce que nous faisions avant...la maitrise comptable faite sur le dos du binome medecin/infirmiere local !!!

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
vaccins

Vaccination et aluminium, un article du Parisien sème le doute

Bombe à retardement ou pétard mouillé ? Dans son édition d’aujourd’hui le Parisien dévoile les conclusions « d’un rapport sérieux et inédit bouclé en mars mais jamais rendu public » sur la toxicité...2

Saône-et-Loire : top départ pour le premier Centre départemental de santé qui recrute 30 généralistes salariés

.

C'est une première en France. La Saône-et-Loire a présenté ce mercredi lors de son assemblée départmentale la création de son Centre... 7

30 minutes d'activité physique évite un décès sur 12 !

sport

Un article du Lancet venant de paraître, indique qu’un décès sur 12 pourrait être évité, avec 30 minutes d’activité physique pratiquée cinq... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir