Un nombre de décès exceptionnellement élevé en France en 2015

Un nombre de décès exceptionnellement élevé en France en 2015

19.01.2016
  • recul esperance

Du jamais vu ? Du moins depuis l’après guerre. 600 000 personnes sont  décédées en France en 2015.  Ce qui fait que le nombre des décès  a augmenté de 41 000 (+7,3) par rapport à 2014, après deux années de recul.  C’est ce que constate  un récent rapport de l’Insee (bilan démographique 2015), daté de janvier 2016. « Une augmentation de la mortalité liée principalement à des conditions épidémiologiques et météorologiques peu favorables note l’Insee »....

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 10 Commentaires
 
LUCILE T Médecin ou Interne 21.01.2016 à 11h33

Il faut bien mourir de qlq. Si la vie tient à un si petit fil c' est que n' importe quelle circonstance l'aurait cassée ...

Répondre
 
eve b Dentiste 20.01.2016 à 19h46

Plus ça va et plus nous sommes entourés de vieux dans ce pays, et les vieux, ça meurt plus que les jeunes, c'est logique... La seule chose qui soit intéressante pour nous, les vivants, c'est Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 20.01.2016 à 10h04

bravo madame la ministre

Répondre
 
PHILIPPE G Médecin ou Interne 20.01.2016 à 01h43

Au lieu de payer des statistichiens des qualitichiens des communiquands des politichiens
pour nous dire des palissades et des contre palissades qui nous ruinent la memoire et notre sante
On fera Lire la suite

Répondre
 
VAFI V Autre 20.01.2016 à 10h04

Nom d'un chien !

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 20.01.2016 à 19h01

bref , vous voulez des médechien salariés?

Répondre
 
BERNARD B Autre Professionnel Santé 19.01.2016 à 19h51

CELA FAIT DES ANNÉES QUE NOUS REGRETTONS L'EMPLOI DE MÉDECINS INSUFFISAMMENT FORMES POUR PALLIER AU MANQUE DE MÉDECINS NATIONAUX.
UN ÉCHEC MAJEUR POUR NOS ÉLITES DU MANAGEMENT PUBLIC;

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 20.01.2016 à 06h58

"Un échec majeur pour nos élites du management public" dites-vous? Peut-être, mais nos élites n'en ont rien à foutre. Pour eux-mêmes, tout va bien.

Répondre
 
VAFI V Autre 20.01.2016 à 10h06

Il faut aussi soigner nos élites. Quand ils viennent vous voir, mettez-en une piqûre !

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir