Coup de pouce de Pfizer aux maisons et pôles de santé

Coup de pouce de Pfizer aux maisons et pôles de santé

12.01.2016
  • MDS

Les Maisons et Pôles de Santé  veulent passer au niveau supérieur, et l’apport financier des acteurs privés semble être un des moyens d’y arriver. A cette fin, la Fédération Française des Maisons et Pôles de Santé (FFMPS) a annoncé mardi dans un communiqué la signature d’une  « convention de  revitalisation » avec le laboratoire Pfizer. Les conventions de revitalisation concernent aux entreprises qui ont procédé à des licenciements collectifs, comme Pfizer ici...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 13 Commentaires
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 13.01.2016 à 19h11

5000€, c'est un mois de salaire sans charges pour un médecin DIM. Qui règle les charges et tous les autres mois? Mr de HAAS attention à ne pas créer des usines à gaz qui seront désertés par des Lire la suite

Répondre
 
christian R Médecin ou Interne 13.01.2016 à 09h53

Avec distribution de viagra ?

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 13.01.2016 à 07h01

Ces personnes "qui font un travail administratif, qui s'occupent des projets, des réunions, des locaux et des relations..." Si je comprends bien, on a inventé des patrons pour les médecins qui font Lire la suite

Répondre
 
BRUNO L Médecin ou Interne 12.01.2016 à 20h35

dr pierre de haas proche de mg France=> du pourquoi je suis syndiqué et vote pour la FMF !!!
avec le dr pierre de Haas : 30 000 MG en France '' cela suffit largement'' .......

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 12.01.2016 à 19h38

pas d'accord ,ingérence du privé dans le "public"( n'en déplaises aux libéraux, à œillères) , facile de licencier d'un coté , et faire l'aumone , de l'autre , sans parler des conflits d'intérêts .....

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 12.01.2016 à 22h14

Il ne s'agit pas d'ingérence du privé dans le public (oeillères vous-même), mais d'une prise de contrôle de la médecine dite "de ville" par l'industrie pharmaceutique. Et on laisse faire ???!!! Voir Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 13.01.2016 à 15h09

c'est quif quif ,

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... 6

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir