Du gaz hilarant en cause dans le décès d'un étudiant infirmier dans les Vosges

Du gaz hilarant en cause dans le décès d'un étudiant infirmier dans les Vosges

05.01.2016

De plus en plus couru dans les soirées, où il a pour effet de faire rire et de modifier la voix de celui qui l'inhale, le protoxyde d'azote est probablement à l'origine du décès d'un jeune homme de 26 ans, lors d'une soirée entre amis la semaine dernière dans les Vosges, selon le procureur d'Epinal, Etienne Manteaux.

Vendredi 1er janvier, au cours d'une soirée, des étudiants ont fait tourner une bonbonne de gaz hilarant, administré via un ballon de baudruche. "A...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Epilepsie ANSM

Après le valproate, l'ANSM pointe les risques de cinq autres antiépileptiques durant la grossesse

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient de publier une analyse sur les risques de malformations et de troubles neuro-développementaux chez les enfants...1

4 915 euros en moyenne pour les généralistes, la Rosp est repartie à la hausse en 2018

ROSP

La première année de la rémunération sur objectif de santé publique (ROSP), nouvelle génération, qui avait vu le jour avec la convention de... 6

E-prescription, appli carte Vitale, plateforme de services… le gouvernement veut accélérer le virage numérique

DMP

La santé amorce un important virage numérique qui devrait révolutionner l'exercice de la médecine dans les toutes prochaines années.... 1

Gériatrie LA FRAGILITÉ DES PERSONNES ÂGÉES ET SA DÉTECTION EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Consultation

La fragilité est un syndrome clinique qui concerne 10 % à 20 % des 65 ans et plus. Sa détection et la mise en place d'un plan de soins... 1

Parasitologie L'ASCARIDIOSE Abonné

L'ASCARIDIOSE

L’ascaridiose est la parasitose tropicale la plus fréquente. En Europe, la contamination est pauci-parasitaire, et souvent la clinique... Commenter

A découvrir