Si « Le Généraliste » était paru en janvier 1900 - Une farce des internes des hôpitaux à base de nitrate d'argent

Si « Le Généraliste » était paru en janvier 1900Une farce des internes des hôpitaux à base de nitrate d'argent

03.01.2016
  • Si  « Le Généraliste » était paru en janvier 1900 - Une farce des internes des hôpitaux à base de nitrate d'argent-1

Les internes des hôpitaux sont dans la joie. Un fonctionnaire, connu parmi les fonctionnaires rébarbatifs, comme le moins abordable des hommes, vient d'être victime, de la part de nos facétieux anciens collègues, d'une farce qui vaut d'être contée, d'après la « France ».

M. X... avait, toute une semaine durant, cherché la « petite bête » à MM. les internes placés sous sa coupe. MM. les internes recevaient des « visites non autorisées », etc. Toujours, au détour du chemin, ils rencontraient le fonctionnaire en question, qui, la loi en main, leur appliquait les articles sévères d'un règlement trop draconien.

Dans la salle de garde, un complot se trama. M. X... avait un cheval blanc. C'est sur lui que les étudiants portèrent leurs regards, pour assouvir leur vengeance. On savait que M. X..., tous les jours,  quatre heures, sortait en voiture. Vers une heure de l'après-midi, deux ou trois internes pénétrèrent dans l'écurie où le cheval blanc était attaché. Au moyen de brosses trempées dans une solution au nitrate d'argent, ils appliquèrent, dit-on, sur la moitié du corps de la bête, une solide teinture. On connaît la propriété du nitrate d'argent : il noircit à la lumière. Au bout d'une heure, le cheval, des naseaux à la queue, transversalement, présentait le bariolage le plus imprévu. Quand le cocher de M. X... entra dans l'écurie, il recula... épouvanté. On lui avait changé sa bête ! Il alla prévenir son patron, qui entra dans une violente fureur.

Une enquête est ouverte et les coupables sont recherchés. On ne les trouvera pas !

(La Gazette médicale de Paris, janvier 1900)

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation

Covid-19 : la HAS incite à revenir aux consultations présentielles

Alors que la télémédecine a été boostée par la crise du coronavirus, la Haute autorité de santé a récemment publié 7 nouvelles réponses rapides sur la prise en charge des patients suspects de Covid...9

Masques : Bertrand nie être responsable du changement de doctrine et défend les médecins

Xavier Bertrand

L'ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand a refusé jeudi d'endosser la responsabilité du « changement de doctrine » qui a abouti à... 6

Coronavirus : le patron des ARS défend le bilan des agences pendant la crise sanitaire

Jean-Yves Grall

Invité de l'Association des journalistes de l'information sociale (AJIS), Jean-Yves Grall, président du collège des directeurs généraux... 10

Oncologie DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN AU-DELÀ DE 75 ANS Abonné

Mammographie

Même s'il n'y a pas d'argument scientifique pour dépister le cancer du sein par mammographie chez les femmes de 75 ans et plus, un essai... 1

Hépatologie HÉPATITE C : DU DÉPISTAGE AU TRAITEMENT Abonné

VHC

L’élimination de l’infection par le VHC en France a été fixée pour 2025. Cet objectif nécessite l’implication de tous les acteurs :... Commenter

A découvrir