La Protection universelle maladie effective à partir de demain 1er janvier

La Protection universelle maladie effective à partir de demain 1er janvier

31.12.2015
  • La Protection universelle maladie effective à partir de demain 1er janvier-1

    La Protection universelle maladie effective à partir de demain 1er janvier

À l'occasion de son adoption en octobre dernier, la ministre de la Santé, Marisol Touraine avait affirmé que la Protection universelle maladie (PUMA)  est une " réforme majeure qui simplifiera radicalement les conditions requises pour ouvrir le droit à remboursement ".

Les principaux objectifs de la Puma, qui entrera officiellement en vigueur demain 1er janvier, sont, en effet, de réduire au strict minimum les démarches administratives et les situations nécessitant de changer de caisse ; de supprimer les ruptures de droits et, enfin, d'offrir davantage d'autonomie et de confidentialité à tous les assurés concernant la prise en charge de leur frais de santé.

La PUMA garantit désormais " à toute personne qui travaille ou réside en France, sans démarche particulière à accomplir, un droit à la prise en charge des frais de santé". En théorie, c'était déjà le cas pour la CMU (Couverture maladie universelle), depuis sa création en 1999. Mais dans les faits, ce droit n'est pas toujours effectif. 

La réforme comprend en outre une affiliation à titre personnel dès l’âge de 18 ans (ou de 16 ans avec accord parental), sauf pour les actuels ayants droit souhaitant voir leur situation inchangée.

La carte Vitale sera quant à elle délivrée à vie et pourra être octroyée dès l'âge de 12 ans, facilitant ainsi la prise en charge des enfants de parents séparés.

Sont également concernés ceux qui, comme les agriculteurs, doivent quitter leur ancien régime pour le régime général afin de bénéficier de la CMU. Les démarches sont souvent fastidieuses et peuvent durer plusieurs mois pendant lesquels les assurés ne peuvent être remboursés de leurs frais de santé. Certains vont jusqu'à renoncer à se faire soigner. Avec la PUMA, ces assurés conserveront leurs droits, sans démarche de leur part. 

Le dispositif réduira aussi les délais de traitement des dossiers, grâce à la dématérialisation. D'ici à janvier 2017, en cas de déménagement, le délai passera de 20 à 10 jours après que l'assuré aura signalé son changement d'adresse sur son compte Ameli.

Enfin, le statut "d'ayant droit", qui concerne quelque 3,2 millions de personnes (dont une majorité de femmes) pour le seul régime général, disparaîtra pour les personnes majeures.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 4 Commentaires
 
Estelle Dub Autre Professionnel Santé 24.01.2016 à 20h09

abhérant ! Que vient faire PUMA dans le cadre d'une loi de financement de la sécurité sociale ? On jette l'argent par les fenêtres, on accueille toute la misère du monde avec la bénédiction des Lire la suite

Répondre
 
HENRI B Médecin ou Interne 01.01.2016 à 12h43

En France la santé est un droit. Bon, tant mieux. Mais il ne faudrait pas oublier que contribuer à son financement est aussi un devoir. Cette notion est malheureusement bien moins "universelle". Nos Lire la suite

Répondre
 
Pierre T Médecin ou Interne 01.01.2016 à 04h28

Une excellente nouvelle

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 31.12.2015 à 20h48

tous mes vœux de réussite , à cette avancée sociale , sans commune mesure, bonne année 2016 dans la justice et la sérénité

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... 2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir