Si « Le Généraliste » était paru en décembre 1907 - Le poisson-médecin

Si « Le Généraliste » était paru en décembre 1907Le poisson-médecin

Alain Létot
| 07.12.2015
  • histoire



Nous avions déjà le poisson-artilleur, la torpille ou gymnote électrique ; il paraît que nos eaux douces renferment aussi un poisson-médecin.

Il panse les « playes » et Dieu les « guarit », d’après la formule d’Ambroise Paré. De plus, comme il prépare ses médicaments lui-même, nos confrères en pharmacie peuvent aussi le revendiquer comme un poisson-potard ; tandis que d’autres, comme l’esturgeon, sont tout simplement des poissons alexipharmaques.

Ce poisson-guérisseur est la tanche, au corps visqueux ; véritable cataplasme vivant, au dire de M. Georges Pradel, le judicieux observateur de la « Vie en plein air ».

Quand un poisson quelconque est blessé, écrit cet auteur, qu’il a été piqué par un hameçon, mordu par une perche ou déchiqueté localement par un brochet, il part aussitôt à la recherche d’une tanche pour se procurer le mucilage salutaire qui a la vertu souveraine de guérir ses plaies. Il se frotte alors contre elle, trouvant dans la glu, dont son corps est enduit, une panacée à sa blessure. « La tanche est l’infirmière charitable des eaux », suivant ses pittoresques expressions. En tant que tanche, il était assez naturel qu’elle étanchât les plaies à vif ! Après tout, le taffetas d’Angleterre de nos grands-mères n’est-il pas, lui aussi, à base de colle de poisson ? Vessie natatoire de l’esturgeon ou enduit gluant du corps de la tanche, c’est toujours une bonne colle, sans jeu de mots.

(Dr Bougon, « La Chronique médicale », décembre 1907)


Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir