Si  « Le Généraliste » était paru en novembre 1898 - De l’utilité du cinématographe en médecine

Si  « Le Généraliste » était paru en novembre 1898De l’utilité du cinématographe en médecine

Alain Létot
| 27.11.2015
  • histoire



 

Le « Medical Press », au dire du « Journal de Médecine de Paris » annonce que Doyen a fait une démonstration à la Société clinique d’Édimbourg sur les avantages du cinématographe appliqué à la médecine.

Il avait projeté sur un écran une série de photographies animées reproduisant les diverses phases d’une opération chirurgicale ; et le temps employé à la projection a été approximativement celui que le chirurgien a mis pour réaliser son opération.

La démonstration a été faite pour établir l’utilité du cinématographe dans l’enseignement de la médecine opératoire, ainsi que nous l’avons indiqué nous-même il y a plusieurs mois déjà. Il est certain, ajoute le journal anglais, que ceci ouvre une nouvelle voie aux éducateurs de la jeunesse. On pourrait, fait spirituellement remarquer le rédacteur, y ajouter un phonographe qui recueillerait les exclamations des assistants et les gémissements du patient : l’attraction serait alors parfaite !

On sait que Doyen a fait la même communication à l’Association médicale britannique.

D’un autre côté, récemment à Paris, M. Truffier, que les communications à effet, mais intéressantes, de Doyen, empêchent de dormir, a fait des expériences de cinématographie à l’hôpital de la Pitié, dans son service, ainsi qu’à l’École pratique de la Faculté de Médecine. Elles ont, paraît-il, donné d’excellents résultats. Il n’est pas douteux, dit encore la « Presse médicale » qu’il y ait là une méthode qui peut rendre de grands services dans l’enseignement de la médecine opératoire.

(Gazette médicale de Paris, novembre 1898)


Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...4

Neuf patients sur dix utilisent le numérique pour gérer leur maladie chronique

.

Les nouvelles technologies sont devenues incontournables pour les patients atteints de maladies chroniques. Elles permettent notamment de... Commenter

[Sondage] Le syndicalisme médical et vous

Poing levé

Êtes-vous syndiqué(e) ? Pourquoi ce choix ? Qu'attendez-vous d'un syndicat ? Donnez votre avis en répondant à ce questionnaire ! Chargement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir