Pour résorber les déserts médicaux, les patients du Ciss prônent la manière forte

Pour résorber les déserts médicaux, les patients du Ciss prônent la manière forte

04.11.2015
  • Déserts médicaux

Les suggestions dévoilées ce mercredi par le Ciss sur les déserts médicaux ne devraient pas manquer de mettre de nouveau le feu aux poudres.

Au risque de froisser les médecins dès le constat, le Ciss l’affirme, « il y a (…) bien des déserts médicaux, y compris en ville ». L’association de patients en veut pour preuve les difficultés d’accès aux soins. Selon une é...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 10 Commentaires
 
Christian F Médecin ou Interne 05.11.2015 à 12h46

Ah tiens, re-voilà la marionnette CISS. De temps en temps, l'état lui fait dire quelques répliques irrévérencieuses, pour le show. Mais elle retourne toujours dans sa valise en fin de spectacle. Snif.

Répondre
 
REMI C Médecin ou Interne 05.11.2015 à 11h24

Indépendamment du fait que peu de médecins veulent s'installer loin des gros centre-villes et que je passe pour un troglodyte pour avoir sauté le pas de la reprise d'un cabinet semi-rural à 15 Lire la suite

Répondre
 
JEAN V Autre Professionnel Santé 05.11.2015 à 08h17

Le CISS est une officine qui vit grassement des deniers publics (rappelons-nous le train de vie de son ancien et pathétique président, le sieur Saoult) dont le seul objectif semble être de monter les Lire la suite

Répondre
 
Jacques M Médecin ou Interne 05.11.2015 à 08h12

L'esclavagisme a été aboli deux fois. Mais il garde encore de fervents soutiens: ils sont au CISS. Ils sont de ces gens prêts aux plus grands sacrifices sà condition qu'ils soient consentis par les Lire la suite

Répondre
 
PHILIPPE S Dentiste 05.11.2015 à 08h07

Ah, les doctrinaires du CISS...Plus facile de mettre des cautères sur de jambes de bois - et avec l'argent des autres- que de s'attaquer aux causes réelles (le dés-aménagement du territoire et la Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Harcèlement

86 % des internes victimes de sexisme, 1 sur 10 de harcèlement sexuel

L’heure est à la dénonciation des comportements sexistes et du harcèlement, mais les internes en médecine n’ont pas attendu l’affaire Weinstein pour s’en préoccuper. En septembre dernier, l...Commenter

Thyrofix, une cinquième spécialité à base de lévothyroxine disponible dès décembre

Pharmacie

Après le Lévothyrox, l’Euthyrox, la L-Thyroxin Henning, et L-Thyroxine Serb en gouttes voilà le Thyrofix. Dans un communiqué publié ce... Commenter

Le Sénat a peu retouché le PLFSS 2018 qui sera soumis au vote mardi

Sénat

En attendant le vote solennel de mardi, les sénateurs ont bouclé l'examen en première lecture du projet de loi de financement de la... Commenter

Infectiologie SPORT ET PATHOLOGIES INFECTIEUSES DE L'ENFANT Abonné

Sport

Les pédiatres infectiologues américains viennent de publier des recommandations sur la prise en charge et la prévention des pathologies... Commenter

Nutrition BOISSONS ÉNERGISANTES : PAS SANS RISQUES Abonné

boisson

Elles connaissent un franc succès auprès des jeunes, sportifs ou non. Cocktails de stimulants comme la caféine, la taurine, le... Commenter

A découvrir