Vive émotion après la tentative de suicide de Nicolas Bonnemaison, hospitalisé à Bordeaux

Vive émotion après la tentative de suicide de Nicolas Bonnemaison, hospitalisé à Bordeaux

31.10.2015
  • Vive émotion après la tentative de suicide de Nicolas Bonnemaison, hospitalisé à Bordeaux-1

Les réactions ont été nombreuses après que Nicolas Bonnemaison ait tenté samedi de se donner la mort. L'ex-urgentiste bayonnais, condamné il y a une semaine à deux ans de prison avec sursis a été retrouvé samedi matin inconscient dans un véhicule sur la commune de Tosse dans le département des Landes, sur un chemin de terre, en lisière d'un bois. Il aurait tenté de mettre fin à ses jours en absorbant des médicaments et en s'asphyxiant avec le gaz d'échappement de sa voiture. Ce sont des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 29 Commentaires
 
christian g Médecin ou Interne 02.11.2015 à 17h32

quant à sa radiation à vie , pour rappel Garetta n'avait eu que deux ou quatre ans je crois ......

Répondre
 
bertrand h Médecin ou Interne 02.11.2015 à 10h45

Lamentable!!le parquet est responsable de ce désastre humain et bien sûr la garde des sceaux derrière tout cela ; aucune excuse émanent de "la justice" . Ajouté à la loi MST on cherche à humilier et Lire la suite

Répondre
 
PAUL L Médecin ou Interne 01.11.2015 à 23h41

tout comme Mme la Dr Delaunay, ex ministre des personnes âgées et cancérologue,je souhaite que la médecine le sauve deux fois: en le guérissant de sa tentative de suicide et le réintégrant dans son Lire la suite

Répondre
 
GONZAGUE M Médecin ou Interne 01.11.2015 à 19h23

La Justice est nulle et craintive. Quant à l'ordre des Medecins, veritable PONCE PILATE ,depuis toujours, il porte une trés lourde responsabilié en radiant à vie ce fragile,compassionnel et trés Lire la suite

Répondre
 
JEROME L Médecin ou Interne 01.11.2015 à 17h12

J'espère, comme mes confrères et consoeurs ci-dessus, que la "Justice" française a honte (le Parquet, qui avait fait appel contre la relaxe du Dr Bonnemaison), mais je suis persuadé que ce sentiment Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir