Au procès Bonnemaison, des confrères belges viennent soutenir l’urgentiste de Bayonne

Au procès Bonnemaison, des confrères belges viennent soutenir l’urgentiste de Bayonne

14.10.2015

Les médecins belges, qui travaillent depuis plusieurs années avec une législation plus permissive que la nôtre en matière d’euthanasie ont été cités à témoigner au troisième jour du procès en appel de l’urgentiste de Bayonne. Du moins, deux d’entre eux, spécialistes de la "fin de vie". "Il faut féliciter le Dr Bonnemaison de ce qu'il a fait plutôt que de le placer devant une Cour d'assises", a lancé le Pr François Damas, chef du service de réanimation dans un centre hospitalier de Liège. ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 9 Commentaires
 
MIREILLE B Médecin ou Interne 24.10.2015 à 18h52

j'espere que le Dr Bonnemaison pourra exercer en Belgique
en France ça devient très difficile de travailler

Répondre
 
MICHEL M Médecin ou Interne 22.10.2015 à 22h13

Je suis le Dr Bonnemaison. Depuis 30 ans, j'aide les "mourants" à partir dans le calme et sans souffrance... en accord préalable avec le patient et sa famille. Je ne suis pas un assassin, simplement Lire la suite

Répondre
 
Francis A Médecin ou Interne 15.10.2015 à 11h38

Ce qui est reproché au Dr BONNEMAISON, ce n'est pas son acte compassionnel mais le fait de l'avoir décidé et appliqué seul sans consultation ni discussion avec des collègues ou l'équipe soignante et Lire la suite

Répondre
 
PATRICK C Médecin ou Interne 15.10.2015 à 08h23

Ne serions nous pas devenus complétement débiles? apres les lobbys anti vaccins voici tous les illuminés en faveur des médecins de la mort. c'est de l'abattage...Il faut raison garder.

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 16.10.2015 à 00h11

àP C : la rédemption ,par la douleur?, cette pensée me fait froid dans le dos........de quelle secte faite vous partie? .........brrrrrrrr !!

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 14.10.2015 à 20h16

De quoi se mêlent-ils, les Belges ? Devraient pas faire les malins, avec leurs dérives. De plus, que venait faire le curare dans l'arsenal de Bonnemaison ?

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 15.10.2015 à 13h20

à A C M : des dérives , non juste la loi Belge ,qui nous donnes des leçons d'humanité , sans trompette et sans gloire , juste un peu de réflexion sur notre sort à tous.....

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

PMA, GPA, le grand libéralisme des Français

.

"La France est prête". C'est la ministre de la Santé qui le dit à propos de l'élargissement de l'accès à la PMA voulue par le gouvernement.... Commenter

Plan d'investissement, PLFSS : la semaine des bonnes et des mauvaises nouvelles pour la santé

.

Ce sera la semaine de toutes les annonces financières, y compris pour la santé. Le grand plan d'investissement de 50 milliards d'euros,... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... 1

A découvrir