Plus de forfaits, moins de dépassements : la rémunération du généraliste a changé... pas son pouvoir d’achat

Plus de forfaits, moins de dépassements : la rémunération du généraliste a changé... pas son pouvoir d’achat

11.10.2015
  • Plus de forfaits, moins de dépassements : la rémunération du généraliste a changé... pas son pouvoir d’achat-1

Selon les Comptes de la santé, la part des forfaits a nettement augmenté et les dépassements ont fondu chez le généraliste au cours des dernières années. A la faveur du Capi, puis de la ROSP et de l’extension du forfait médecin traitant, les paiements de type forfaitaires ont doublé entre 2006 et 2014 pour atteindre 12% du total de ses émoluments en 2014. Dans le même temps, le poids des consultations et visites dans le chiffre d’affaires du médecin de famille est passé de 89% il y a une...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
ROBERT D Médecin ou Interne 14.10.2015 à 16h31

Forfait n.m.
- Clause d’un contrat qui fixe à un montant invariable le prix d’une prestation
- Crime abominable
{larousse.fr}
Depuis1994 Forfait kilométrique : 0,61 €
En1998: Option Lire la suite

Répondre
 
JEAN MARC W Médecin ou Interne 12.10.2015 à 19h47

La sécu est en faillite, laissons la rembourser aux patients ce qu’elle peut. Le contrat historique entre elle et nous (honoraires décents contre respect du tarif conventionnel) n’est plus tenable. Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 12.10.2015 à 13h43

Un forfait structure ? Non merci ! tous ces forfaits nous rendent dépendants du financeur, et ne sont jamais réévalués (cf. forfait ALD) ! Tant que nous n'arriverons pas à obtenir une revalorisation Lire la suite

Répondre
 
jean-paul h Médecin ou Interne 12.10.2015 à 08h43

le CAS n'étant attractif que pour les S2 en fin de carrière il est normal que les généralistes qui sont privés de secteur 2 voient les effectifs de S2 diminuer ...il reste que les ROSP rendent les Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... Commenter

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir