Salles de shoot : Marseille n’en veut plus

Salles de shoot : Marseille n’en veut plus

08.10.2015
  • Salles de shoot : Marseille n’en veut plus - 1

La ville de Marseille a souligné mercredi son opposition à la mise en place de salles de shoot, dont le principe a pourtant été voté lundi par le Sénat. "La ville de Marseille réitère son opposition à la mise en place de ’salles de shoot’, contrairement aux affirmations erronées de la ministre de la Santé, au Sénat", écrit la municipalité dans un communiqué. Mardi, le FN avait demandé à la tête de liste LR aux régionales en Paca, Christian Estrosi, et au maire LR de Marseille, Jean-Claude...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
Pierre V Médecin ou Interne 08.10.2015 à 12h17

Hélas, il n'y aura pas d'ouverture de salle d'injection supervisée sans que la loi de 70 soit abrogée.
Toutes les publications internationales prouvent l’intérêt de ces salles d'injection en terme Lire la suite

Répondre
 
PATRICK C Médecin ou Interne 08.10.2015 à 20h54

Pasdu tout d'accord avec vous. d'abord il y eu le Subutex devoyé de son but thérapeutique pour etre revendu dans la rue. La societé se substituant aux dealers ce qu'ont bien compris les drogués. les Lire la suite

Répondre
 
Pierre V Médecin ou Interne 10.10.2015 à 08h10

Votre réflexion correspond aux idées communes. Mais quand on fait le bilan de la loi de prohibition, on s'aperçoit qu'elle (la loi) ne protège personne contre l'usage de ces substances psycho Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir