Baclofène : la plupart des prescriptions se font hors du dispositif de l’ANSM

Baclofène : la plupart des prescriptions se font hors du dispositif de l’ANSM

08.10.2015
  • Baclofène : la plupart des prescriptions se font hors du dispositif de l’ANSM-1

Les médecins continuent à prescrire majoritairement le baclofène pour traiter l'alcoolodépendance en dehors du système mis en place par les autorités sanitaires, qu'ils jugent "trop lourd", d'après l'Agence du médicament (ANSM). A ce jour, 6.200 patients ont été enregistrés sur le site de l'ANSM, alors que selon l'Assurance maladie, il y aurait environ 100.000 patients pris en charge avec du baclofène, a indiqué mercredi Philippe Vella, un responsable de l'agence.

Pourtant ce...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
Pierre V Médecin ou Interne 10.10.2015 à 12h26

Il y a une baisse de la prescription de baclofène.
La R.T.U. a été montrée du doigt par certains qui pense que cette baisse de prescription est en lien avec la complexité de la R.T.U. qui aurait Lire la suite

Répondre
 
Ludo Médecin ou Interne 13.11.2015 à 16h42

Cher confrère, avez vous compris le problème de l'alcoolodépendant qui veut arrêter qui a tout essayé et qui n'y arrive pas ?

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
hôpital

Les hôpitaux publics rejettent la faute de leur déficit sur les médecins de ville et les mettent en colère

La Fédération hospitalière de France (FHF, hôpitaux publics) a déclenché une polémique, ce lundi, en annonçant que les établissements « devraient connaître un déficit historique de 1,5 milliard d...3

Violences obstétricales : « Les propos de Marlène Schiappa ont été inacceptables ! », selon le Pr Bernard Hédon

Hédon

Cet été, les gynécologues ont été particulièrement « attaqués » par des paroles agressives, jusqu’à qualifier certaines de leurs pratiques... Commenter

Vaccination, l’INSERM s’en mêle

vaccins

« L’efficacité et l’innocuité des 11 vaccins qui deviendront obligatoires en France sont scientifiquement prouvées. » Dans une note publiée... Commenter

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir