C’est arrivé le 3 octobre 1362 - Un statut pour les barbiers qui ne plaît pas aux chirurgiens

C’est arrivé le 3 octobre 1362Un statut pour les barbiers qui ne plaît pas aux chirurgiens

03.10.2015
  • Un statut pour les barbiers qui ne plaît pas aux chirurgiens - 1

Après que le métier de chirurgien-barbier soit apparu en 1215, année où le IVe Concile du Latran a interdit aux prêtres d’exercer la chirurgie, les conflits entre médecins, chirurgiens et barbiers-chirurgiens vont se multiplier tout au long du Moyen âge. Établir les prérogatives de chacun provoqua la rédaction de bien des édits, règlements et statuts tant les frontières entre ces trois professions étaient peu claires.

Les chirurgiens, des « manuels sans aucun savoir »

Le barbier...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ROSP

4 522 euros de ROSP clinique en moyenne pour les généralistes (-7 %) : la clause de sauvegarde amortit le choc

Les résultats de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) new-look viennent de tomber. Comme le laissait présager la grogne des syndicats contre cette nouvelle formule issue de la...Commenter

Agacé par le départ inopiné de confrères, un généraliste réclame un encadrement plus strict de la fin d'activité

Arrêt d'activité

Deux poids, deux mesures pour la médecine libérale ? Le Dr Nicolas Thual, généraliste à Brehan (Morbihan), s’interroge. Dans son secteur,... 26

Buzyn veut un tiers payant généralisable fin 2019, les médecins refusent toujours toute obligation

TPG

Le ministère de la Santé attendait la remise du rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) pour fixer le calendrier de... 1

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir