Des jeunes généralistes appellent au boycott des élections URPS

Des jeunes généralistes appellent au boycott des élections URPS

30.09.2015

Le syndicat Reagjir des jeunes installés et remplaçants souhaitait faire entendre ses revendications dans une élection à laquelle il n’est pas convié. Estimant qu’elles n’ont même pas été considérées, ReAGJIR choisit finalement de ne pas choisir et conseille le boycott !

  • Des jeunes généralistes appellent au boycott des élections URPS - 1

Même s’ils ne peuvent pas prendre part aux élections URPS, les remplaçants ont bien l’intention de mettre leur grain de sel dans la campagne électorale. Conscient des enjeux de l’élection à venir le syndicat ReAGJIR (regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants) souhaitait faire entendre la voix des jeunes généralistes et remplaçants. Parce qu’ils ont l’impression d’être rarement pris en compte dans leurs revendications par des syndicats représentatifs seuls...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
GILBERT O Médecin ou Interne 01.10.2015 à 10h08

GO médecin
Pas besoin de boycott, l'abstention à ce machin inutile va être massif

Répondre
 
Dr Benoît.R Médecin ou Interne 30.09.2015 à 18h25

D'accord avec Reagjir, les syndicats défendent plus les 50-65 ans que les plus jeunes. Les remplaçants doivent avoir droit au chapitre car ils sont aussi des acteurs du terrain libéral. Pour ces Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir