IJ : quand France 2 piège des généralistes en caméra cachée

IJ : quand France 2 piège des généralistes en caméra cachée

28.09.2015
  • IJ : quand France 2 piège des généralistes en caméra cachée-1

La Cnamts le dit et le répète, les médecins prescrivent trop d’arrêts maladie. Fin juin les caisses ont même lancé une nouvelle salve d’opération de contrôle pour les médecins trop gourmands en prescription d’IJ. A l’heure de la présentation du PLFSS 2016, synonyme de nouvelles économies pour l’Assurance Maladie, le journal télévisé de France 2 s’interrogent justement sur le financement des arrêts de travail qui a coûté 7 milliards d’euros à la Sécu en 2013. Avec l’envie de savoir si les...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 21 Commentaires
 
Charles C Médecin ou Interne 29.09.2015 à 13h27

Les demandes d'arrêt de travail par les patients sont trés souvent justifiées par un épuisement physique et moral en effet invérifiables et une sensation de harcèlement au travail. On peut débattre Lire la suite

Répondre
 
Claire F Presse/média 29.09.2015 à 10h19

ce qu'ils n'ont pas compris, c'est que notre relation au patient est basée sur la confiance. Va t on reprocher d'avoir cru un espion? Par ailleurs, les journalistes (j'en a une certaine habitude) Lire la suite

Répondre
 
Doc33 Médecin ou Interne 29.09.2015 à 21h36

la preuve est encore faite qu'on se fait avoir de temps en temps par des patients, mais heureusement que cela n'entame pas l'instauration d'un climat de confiance réciproque !

Répondre
 
FREDERIC T Médecin ou Interne 29.09.2015 à 08h59

Quand les pouvoirs publics prendront-ils leur responsabilité ? Quand aurons-nous dans les médias de vraies campagnes d'éducation du public (style "les antibiotiques, c'est pas automatique") sur le Lire la suite

Répondre
 
Jack S Médecin ou Interne 29.09.2015 à 08h04

Le plus grave dans cette histoire est :
* la légèreté de l'interrogatoire
* l'absence d'examen clinique
* on se pose même la question : possèdent-ils ou elles une table d'examen ? pas certain !

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 29.09.2015 à 20h54

Vous êtes caricatural

Répondre
 
DIDIER G Médecin ou Interne 30.09.2015 à 09h18

Le plus grave dans cette histoire c'est l'abus de confiance : le contrat passé entre le patient et le médecin, dès que le pas de la porte est franchi, est tacite réciproque et synallagmatique. Les Lire la suite

Répondre
 
alain b Médecin ou Interne 29.09.2015 à 07h43

plus de contrôles, moins de fonctionnaire etc. etc.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Vaccination et aluminium, un article du Parisien sème le doute

vaccins

Bombe à retardement ou pétard mouillé ? Dans son édition d’aujourd’hui le Parisien dévoile les conclusions « d’un rapport sérieux et inédit... 2

Saône-et-Loire : top départ pour le premier Centre départemental de santé qui recrute 30 généralistes salariés

.

C'est une première en France. La Saône-et-Loire a présenté ce mercredi lors de son assemblée départmentale la création de son Centre... 8

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir