À J-10 « Madame Accessibilité » parle aux médecins - Marie Prost-Coletta : « Il y a une loi, il faut la respecter ! »

À J-10 « Madame Accessibilité » parle aux médecinsMarie Prost-Coletta : « Il y a une loi, il faut la respecter ! »

18.09.2015

Qui n’a pas déposé son ADAP ? Les médecins libéraux dont les locaux ne sont pas aux normes handicapées sont en effet censés renseigner un « agenda d’accessibilité programmée » d’ici au 27 septembre... À J-10 de cette échéance, la déléguée ministérielle à l’accessibilité s’adresse pour la première fois à nos lecteurs. Sans langue de bois, Marie Prost-Coletta se montre ferme sur les sujets qui fâchent. Mais son discours n’est pas une fin de non-recevoir aux dérogations. Et d’ailleurs certaines ont déjà été accordées, nous explique-t-elle.

  • Marie Prost-Coletta : « Il y a une loi, il faut la respecter ! » - 1
Le Généraliste Même si les établissements accueillant du public ne sont pas au rendez-vous de 2015, le gouvernement affiche un objectif 100 % accessibilité : combien de temps faudra-t-il pour y arriver ?

Marie Prost-Coletta. 100 % d’accessibilité, c’est quelque chose d’un peu utopique. Mais rester là où nous en sommes aujourd’hui, ce n’est pas acceptable. Le législateur a souhaité qu’en dix ans la France devienne complètement accessible. Cela a constitué un bon moteur pour mobiliser les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation

Covid-19 : la HAS incite à revenir aux consultations présentielles

Alors que la télémédecine a été boostée par la crise du coronavirus, la Haute autorité de santé a récemment publié 7 nouvelles réponses rapides sur la prise en charge des patients suspects de Covid...9

Masques : Bertrand nie être responsable du changement de doctrine et défend les médecins

Xavier Bertrand

L'ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand a refusé jeudi d'endosser la responsabilité du « changement de doctrine » qui a abouti à... 6

Coronavirus : le patron des ARS défend le bilan des agences pendant la crise sanitaire

Jean-Yves Grall

Invité de l'Association des journalistes de l'information sociale (AJIS), Jean-Yves Grall, président du collège des directeurs généraux... 10

Oncologie DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN AU-DELÀ DE 75 ANS Abonné

Mammographie

Même s'il n'y a pas d'argument scientifique pour dépister le cancer du sein par mammographie chez les femmes de 75 ans et plus, un essai... 1

Hépatologie HÉPATITE C : DU DÉPISTAGE AU TRAITEMENT Abonné

VHC

L’élimination de l’infection par le VHC en France a été fixée pour 2025. Cet objectif nécessite l’implication de tous les acteurs :... Commenter

A découvrir