À J-10 « Madame Accessibilité » parle aux médecins - Marie Prost-Coletta : « Il y a une loi, il faut la respecter ! »

À J-10 « Madame Accessibilité » parle aux médecinsMarie Prost-Coletta : « Il y a une loi, il faut la respecter ! »

18.09.2015

Qui n’a pas déposé son ADAP ? Les médecins libéraux dont les locaux ne sont pas aux normes handicapées sont en effet censés renseigner un « agenda d’accessibilité programmée » d’ici au 27 septembre... À J-10 de cette échéance, la déléguée ministérielle à l’accessibilité s’adresse pour la première fois à nos lecteurs. Sans langue de bois, Marie Prost-Coletta se montre ferme sur les sujets qui fâchent. Mais son discours n’est pas une fin de non-recevoir aux dérogations. Et d’ailleurs certaines ont déjà été accordées, nous explique-t-elle.

  • Marie Prost-Coletta : « Il y a une loi, il faut la respecter ! » - 1
Le Généraliste Même si les établissements accueillant du public ne sont pas au rendez-vous de 2015, le gouvernement affiche un objectif 100 % accessibilité : combien de temps faudra-t-il pour y arriver ?

Marie Prost-Coletta. 100 % d’accessibilité, c’est quelque chose d’un peu utopique. Mais rester là où nous en sommes aujourd’hui, ce n’est pas acceptable. Le législateur a souhaité qu’en dix ans la France devienne complètement accessible. Cela a constitué un bon moteur pour mobiliser les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Pour la HAS, aucune situation clinique n'est incompatible avec la téléconsultation ou la télé-expertise

Alors que l'avenant conventionnel sur la télémédecine est en passe d'être signé par les syndicats, inscrivant ainsi dans le droit commun la téléconsultation et la télé-expertise, la Haute autorité...Commenter

Bobologie, téléconsultation, renouvellements... les pharmaciens prêts à aider les généralistes dans le premier recours

.

Les premières auditions de la commission d'enquête pour l'accès aux soins se tenaient ce jeudi rue de l'Université. Les représentants des... 10

Pour évaluer la perte de revenus liée à la nouvelle ROSP, les Généralistes-CSMF lancent un observatoire

.

Depuis plusieurs semaines, les généralistes ont fait savoir leur inquiétude d'une perte conséquente de leur Rémunération sur objectifs de... Commenter

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir