Littérature, vocation médicale et exercice (6) - « Je suis une lectrice impitoyable »

Littérature, vocation médicale et exercice (6)« Je suis une lectrice impitoyable »

29.08.2015

Même quand ils ne sont pas purement médicaux ou scientifiques, les médecins ont toujours eu une grande appétence pour les livres, en particulier les romans. Cela a donné l’idée à Céline Grimshaw de prendre pour sujet de thèse « L’influence des personnages de praticiens dans la littérature sur la pratique de la médecine générale »*. Chaque samedi de l’été, nous vous proposerons les entretiens réalisés pour ce travail avec sept médecins généralistes qui expliquent comment les médecins héroïques, vertueux, bienveillants, découvreurs ou enquêteurs rencontrés dans leurs lectures ont pu les marquer.

  • Littérature, vocation médicale et exercice (6) - « Je suis une lectrice impitoyable »-1

    « Je suis une lectrice impitoyable »

 

Exerçant aujourd’hui en solo à Paris, le Dr Liliane M a été professeur de philosophie dans une première vie avant de « virer en médecine ». Poursuivant une longue psychanalyse depuis plus de trente ans, elle se dit très orientée sur la thérapie et le côté psychologique de la relation avec les patients.

Quels personnages de médecins rencontrés au cours de vos lectures ont pu influencer votre pratique ?

En tout cas, je ne vous citerai pas " La Maladie de Sachs ". Je ne...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 1 Commentaire
 
Ericque C Médecin ou Interne 30.08.2015 à 10h45

Très humain et humaniste, a-t-elle pu prendre conscience que la tâche qu'on demande à présent aux médecins est de reculer l'instant de la mort jusqu'aux limites de l'impossible ?

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... 7

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... 1

A découvrir