Entretien avec le Dr Denis L., généraliste à Paris - « Ce que l’on apprend dans la littérature, c’est la subjectivité »

Entretien avec le Dr Denis L., généraliste à Paris« Ce que l’on apprend dans la littérature, c’est la subjectivité »

25.07.2015

Le Dr Denis L a soutenu sa thèse de docteur en médecine générale en 2000 qui consistait en une interprétation de « La Maladie de Sachs » de Martin Winckler. Après avoir travaillé de 2000 à 2008 pour Médecins sans frontières (MSF), notamment en Afghanistan, il est aujourd’hui médecin généraliste à Paris. Outre Bruno Sachs, ce lecteur vorace a été impressionné par les personnages du Dr Rieu, dans « La Peste », et de Bardamu, le héros du « Voyage au bout de la nuit », deux médecins impressionnants par leur capacité à rester les pieds ancrés au sol au milieu du chaos.

  • « Ce que l’on apprend dans la littérature, c’est la subjectivité » - 1
Êtes-vous un grand lecteur ?

Je lis beaucoup, c’est sûr, mais j’écris aussi Je suis actuellement en train de terminer un roman dont le narrateur est médecin.

De quoi parle ce roman ?

Le point de départ est un événement que j’ai vécu. J’ai fait mes études à Bordeaux puis mes deux derniers semestres d’interne à Paris. Et j’ai débarqué à Lariboisière qui donne sur le square Villemin, pas très loin du canal Saint-Martin. Peu après, j’ai donné rendez-vous à un ami médecin dans ce square...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Assistants : 100 généralistes disent non à « l'abattage » et proposent des pistes pour libérer du temps médical

La dernière séance de négociation conventionnelle sur les assistants médicaux a été la goutte de trop dans un vase déjà bien rempli. Une centaine de médecins généralistes a signé hier soir une...6

L’ANSM alerte sur les risques de deux anabolisants et brûleurs de graisse vendus sur Internet

corps

L’ANSM a identifié la présence de substances non autorisées et dangereuses pour la santé, le clenbutérol et le stanozolol, dans les... 1

400 généralistes salariés bientôt recrutés dans les déserts : pourquoi ReAGJIR y croit

Image d'illustration

Le recrutement des 400 postes de médecins généralistes dans les hôpitaux de proximité annoncé en septembre par le président de la... 1

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir