Entretien avec le Dr Denis L., généraliste à Paris - « Ce que l’on apprend dans la littérature, c’est la subjectivité »

Entretien avec le Dr Denis L., généraliste à Paris« Ce que l’on apprend dans la littérature, c’est la subjectivité »

25.07.2015

Le Dr Denis L a soutenu sa thèse de docteur en médecine générale en 2000 qui consistait en une interprétation de « La Maladie de Sachs » de Martin Winckler. Après avoir travaillé de 2000 à 2008 pour Médecins sans frontières (MSF), notamment en Afghanistan, il est aujourd’hui médecin généraliste à Paris. Outre Bruno Sachs, ce lecteur vorace a été impressionné par les personnages du Dr Rieu, dans « La Peste », et de Bardamu, le héros du « Voyage au bout de la nuit », deux médecins impressionnants par leur capacité à rester les pieds ancrés au sol au milieu du chaos.

  • « Ce que l’on apprend dans la littérature, c’est la subjectivité » - 1
Êtes-vous un grand lecteur ?

Je lis beaucoup, c’est sûr, mais j’écris aussi Je suis actuellement en train de terminer un roman dont le narrateur est médecin.

De quoi parle ce roman ?

Le point de départ est un événement que j’ai vécu. J’ai fait mes études à Bordeaux puis mes deux derniers semestres d’interne à Paris. Et j’ai débarqué à Lariboisière qui donne sur le square Villemin, pas très loin du canal Saint-Martin. Peu après, j’ai donné rendez-vous à un ami médecin dans ce square...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... Commenter

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir