Fin de vie de la petite Ayana : l’avocat met en cause le Samu d’Alençon

Fin de vie de la petite Ayana : l’avocat met en cause le Samu d’Alençon

22.06.2015

Les parents de la petite Ayana, plongée dans le coma depuis 40 jours au CHU d’Angers, ont finalement accepté que leur petite fille soit extubée, synonyme de décès du nourrisson à plus ou moins brève échéance. C’est une expertise diligentée par la justice dimanche qui les a ramenés à se ranger à l’avis de l’équipe hospitalière. "Les conclusions de l’expert sont formelles : cet enfant a un cerveau irrémédiablement détruit" a expliqué Emmanuel Ludot, l’avocat des parents après avoir assisté aux échanges entre les parents, l’expert et l’équipe médicale en charge de la petite fille. "La mort du bébé va être programmée d'ici six à huit jours", annonçait un peu plus tard, la voix brisée par l'émotion et les larmes aux yeux la mère de l'enfant, Julie Pitel, ne souhaitant pas s'exprimer davantage.

L’avocat estime néanmoins devoir désormais "s’atteler à la responsabilité lourde du SAMU d’Alençon dont l’attitude me paraît contraire aux règles élémentaires", dit-il, arguant que lorsque la fillette a été prise de convulsions et de fièvres dans la nuit du 5 au 6 mai, suite à injections de vaccins, le SAMU, prévenu par les parents, ne s’était pas déplacé. "Cette enfant a eu le cerveau détruit par une hyperthermie maligne. C’est la fièvre de 42,5 qui est à l’origine de cette destruction". Les parents, quant à eux, ont d’ores et déjà porté plainte pour non-assistance à personne en danger auprès du commissariat de Sées (Orne), la localité où ils résident.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...7

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... 2

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 8

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir