Les pédiatres néerlandais veulent rendre l’euthanasie possible pour les enfants

Les pédiatres néerlandais veulent rendre l’euthanasie possible pour les enfants

21.06.2015
  •  Les pédiatres néerlandais veulent rendre l’euthanasie possible pour les enfants-1

Les pédiatres néerlandais appellent à abaisser l’âge légal de l’euthanaise aux Pays-Bas pour que les enfants malades de moins de 12 ans en phase terminale puissent obtenir l’euthanasie. « Nous estimons qu'une limite d'âge arbitraire comme celle de 12 ans doit être changée et que la capacité de chaque enfant à demander à mourir doit être évaluée au cas par cas », estime Eduard Verhagen, professeur en pédiatrie à l'Université de Groningen et membre du comité éthique de l’association néerlandaise de pédiatrie.

L’association précise que l’euthanasie sera permise pour les enfants souffrant de douleurs intolérables et de maladies incurables, capables d’exprimer leur propre volonté et seulement si les parents sont en accord avec cette décision, comme c’est déjà le cas pour les plus de 12 ans. Pour les enfants ne pouvant pas exprimer leur volonté, les pédiatres veulent pouvoir agir sur la demande des parents après avoir obtenu l'accord d'une commission médicale.

Le Pr Eduard Verhagen précise que cette mesure concernerait très peu d’enfants. Il rappelle qu’entre 2002 et 2012, cinq demandes de mineurs ont été acceptées. Elles concernaient un enfant de 12 ans et quatre adolescents de 16 à 17 ans. Si les Pays-Bas adoptaient une telle mesure, ils emboiteraient ainsi le pas à la Belgique, très en pointe également sur ces pratiques d’euthanasie, et qui est le premier pays à avoir adopté une loi en février 2014 élargissant l’euthanasie aux mineurs sans fixer d’âge minimum.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négos

Reprise des négos sur les assistants : après la colère des médecins, la Cnam prête à revoir sa copie

Les syndicats avaient rendez-vous ce mercredi au siège de l’Assurance maladie pour une troisième séance de négociation sur les assistants médicaux. Après avoir quitté la précédente séance pour...3

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... Commenter

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir