L’étau se resserre autour du Roundup : Royal interdit le désherbant dans les jardineries

L’étau se resserre autour du Roundup : Royal interdit le désherbant dans les jardineries

15.06.2015
  • L’étau se resserre autour du Roundup : Royal interdit le désherbant dans les jardineries-1

Ségolène Royal, a annoncé dimanche sur France 3 l'interdiction de la vente en libre service dans les jardineries du désherbant vedette de Monsanto, le Roundup, afin de lutter contre les effets néfastes des pesticides. "La France doit être à l'offensive sur l'arrêt des pesticides", a déclaré la ministre de l'Ecologie, . "Elle doit être aussi à l'offensive sur l'arrêt des pesticides dans les jardins et je vous annonce que j'ai demandé aux jardineries d'arrêter de mettre en vente libre le...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 6 Commentaires
 
Thierry F Médecin ou Interne 24.06.2015 à 21h32

Si le CIRC a classé le glyphosate CMR ce n'est pas pour rien, le pire étant l'association faite dans les "mélanges" distribués comme le Round Up. Effectivement désherber au chalumeau ça évite les Lire la suite

Répondre
 
jean-pierre c Médecin ou Interne 24.06.2015 à 20h01

Si le glyphosate tue, le ridicule n'en fait pas autant .... Cela fait sourire de voir les employés municipaux désherber.....au chalumeau !!!!..sans doute pour refroidir la planète !!!

Répondre
 
Pierre h Médecin ou Interne 15.06.2015 à 21h15

Un patient qui travaillait dans des entre
Un patient qui travaillait en Meuse dans une entreprise agricole fruitiere m'a dit qu'il traitait les arbres fruitiers un minimum de 31 fois par saison. Lire la suite

Répondre
 
YaMa Médecin ou Interne 15.06.2015 à 18h43

Il serait temps !

Répondre
 
Marie Hélène V Autre 15.06.2015 à 18h41

Je suis très dubitative quant à un effet cancérigène du glyphosate utilisé 2 à 3 fois/an par le particulier !! Pour les professionnels qui en utilisent des grosses quantités et plus régulièrement, je Lire la suite

Répondre
 
JEAN LUC M Médecin ou Interne 15.06.2015 à 19h30

Mais non vous voyez bien que tout est bon pour ces politiques afin de mieux se mettre en avant

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir