Le Dr Kariger face à la décision de la CDEH : "Un petit pas pour Vincent Lambert, un grand pas pour l'humanité"

Le Dr Kariger face à la décision de la CDEH : "Un petit pas pour Vincent Lambert, un grand pas pour l'humanité"

06.06.2015
  • Le Dr Kariger face à la décision de la CDEH : "Un petit pas pour Vincent Lambert, un grand pas pour l'humanité"-1

L'ancien médecin de Vincent Lambert au CHU de Reims, le docteur Eric Kariger, a salué vendredi "la décision sage et courageuse" de la CEDH de valider l'arrêt des soins autorisé par le Conseil d'Etat.
"C'est une décision sage et courageuse", qui constitue "un petit pas pour Vincent Lambert, son épouse et ses proches qui respectent ses volontés mais un grand pas pour l'humanité!", a-t-il déclaré. La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) venait de confirmer l'arrêt rendu en 2014 par le Conseil d'Etat autorisant l'arrêt des soins.

"Dans ces circonstances de l'extrême limite de la fragilité, le plus grand geste d'amour, c'est de laisser partir celui que l'on aime!", a poursuivi le médecin. En mai 2013, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne avait enjoint l'équipe du Dr Kariger au CHU de Reims de reprendre, un mois après l'avoir interrompue, l'alimentation et l'hydratation artificielles de Vincent Lambert. Il était reproché au Dr Kariger de ne pas en avoir prévenu les parents. "Les états végétatifs chroniques constituent une exception par leur gravité, et pour l'histoire de notre humanité: c'est lamédecine qui les a créés, c'est la médecine, aidée du droit, qui doit apporter une réponse", a estimé le Dr Kariger.

C'est "une affaire singulière pour laquelle je prends tout le recul nécessaire", a ajouté le médecin, en rappelant qu'il n'avait plus la responsabilité de soigner Vincent Lambert depuis l'an dernier. "Il faut laisser un peu de temps à l'équipe soignante actuelle pour évaluer la situation", a-t-il encore dit. Concernant ses rapports difficiles avec les parents de Vincent Lambert, il a déclaré: "Je n'oublie pas que je suis le diable pour Mme Viviane Lambert et ceux qui la soutiennent; ils sont enfermés dans leurs souffrance dans leur déni, dans leurs certitudes, instrumentalisés par des minorités qui remettent en cause la démocratie sanitaire et les valeurs humanistes de la République française."

Le Dr Kariger s'est élevé contre les "éléments nouveaux" invoqués par les avocats des parents de Vincent Lambert qui affirment qu'il a récupéré récemment sa capacité de déglutir. "C'est totalement scandaleux. Vincent Lambert n'a jamais perdu son réflexe de déglutition sinon il serait déjà mort (...) d'une noyade pulmonaire et d'une infection pulmonaire", a-t-il assuré.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation

Covid-19 : la HAS incite à revenir aux consultations présentielles

Alors que la télémédecine a été boostée par la crise du coronavirus, la Haute autorité de santé a récemment publié 7 nouvelles réponses rapides sur la prise en charge des patients suspects de Covid...9

Masques : Bertrand nie être responsable du changement de doctrine et défend les médecins

Xavier Bertrand

L'ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand a refusé jeudi d'endosser la responsabilité du « changement de doctrine » qui a abouti à... 6

Coronavirus : le patron des ARS défend le bilan des agences pendant la crise sanitaire

Jean-Yves Grall

Invité de l'Association des journalistes de l'information sociale (AJIS), Jean-Yves Grall, président du collège des directeurs généraux... 10

Oncologie DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN AU-DELÀ DE 75 ANS Abonné

Mammographie

Même s'il n'y a pas d'argument scientifique pour dépister le cancer du sein par mammographie chez les femmes de 75 ans et plus, un essai... 1

Hépatologie HÉPATITE C : DU DÉPISTAGE AU TRAITEMENT Abonné

VHC

L’élimination de l’infection par le VHC en France a été fixée pour 2025. Cet objectif nécessite l’implication de tous les acteurs :... Commenter

A découvrir