Un quart des cigarettes vendues en France échappent aux buralistes de l’hexagone

Un quart des cigarettes vendues en France échappent aux buralistes de l’hexagone

31.05.2015
  • Un quart des cigarettes vendues en France échappent aux buralistes de l’hexagone-1

La France est devenue en 2014 le pays de l'Union européenne dans lequel la consommation de cigarettes vendues illégalement a été la plus importante. Ce sont les fabricants de tabac qui le disent sur la foi d’une enquête commandée à KPMG. Selon celle-ci, le nombre de cigarettes procurées illégalement et consommées en France a atteint 8,89 milliards en 2014, soit 14,7% de la consommation totale estimée, alors qu'il est en baisse de 8% par rapport à l'an dernier.

Sur ce total, la part de cigarettes contrefaites est minime (1,3%), selon l'étude de Philip Morris, Imperial Tobbaco, JTI et BAT. Si l'on prend en compte les achats faits légalement à l'étranger (+15%), notamment en Espagne et en Belgique, le nombre de cigarettes non vendues par les débitants de tabac français a atteint 26,3% de la consommation nationale, un "niveau record" estime Philip Morris dans un communiqué. "Il est encourageant de constater que, grâce aux efforts conjoints des services des douanes, de police et de gendarmerie, le commerce illicite (contrebande et contrefaçon) est en légère baisse depuis 2013", reconnaît néanmoins l'industriel. Les cigarettes commercialisées par les buralistes ont par ailleurs chuté à 45 milliards en 2014, soit une baisse de 5% par rapport à l'an dernier, alors que les prix moyens sont eux passés de 6,50 euros à 6,74 euros.

Dans un communiqué, le Comité national contre le tabagisme (CNCT) a contesté des chiffres "toujours plus alarmistes" sur la question du commerce illicite des produits du tabac. L'association affirme de son côté que "les produits de contrebande sont fabriqués par les industriels qui en tirent un bénéfice majeur quand ils ne sont pas directement à la manoeuvre pour organiser le commerce illicite". "L'objectif est clair", assure le CNCT, à savoir "se présenter comme des victimes de ces trafics et empêcher l'adoption de mesures de santé publique".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

Plan Santé 2022 Buzyn : « Nous allons aider les médecins à répondre aux besoins de santé sur leur territoire »

La ministre de la Santé décrypte le plan santé présenté ce mardi par Emmanuel Macron. D'ici à 2022, le gouvernement veut créer 1 000 CPTS pour répondre aux besoins de santé sur les territoires,...12

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 5

Entre espoirs et agacement, les médecins partagés après l'annonce du plan santé

Smiley

De très nombreux acteurs du monde médical ont commenté ce mardi le plan santé, présenté par Emmanuel Macron le matin même. Après les... Commenter

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir