Le burn-out rentre dans les maladies professionnelles... mais par la petite porte

Le burn-out rentre dans les maladies professionnelles... mais par la petite porte

29.05.2015
  • Le burn-out rentre dans les maladies professionnelles... mais par la petite porte - 1

Les maladies psychiques pourront être reconnues comme maladies professionnelles. L'Assemblée nationale vient de l’inscrire dans le projet de loi sur le dialogue social, en adoptant jeudi des amendements du gouvernement et des députés PS portés par l'ancien ministre Benoît Hamon et cosignés par tout le groupe socialiste. Pour autant, le burn-out ne sera pas inscrit en tant que tel au tableau des maladies professionnelles. La prise en compte de ces pathologies se fera via le système...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
YVES M Médecin ou Interne 30.05.2015 à 08h53

Burn out ou poil dans la main .La valse des tire au flanc va commencer .Comme le disent si bien les rapporteurs de ce texte "la complexite et la spécificité de ce problème "est telle que introduire Lire la suite

Répondre
 
sophie g Médecin ou Interne 29.05.2015 à 21h15

Super, combien d'enseignants vont y prétendre? Ruine annoncée de l'éducation nationale ( employeur payeur)

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 02.06.2015 à 21h43

A vous deux, REACS ? Non, inconscient, on n'est pas dans la merde avec ce genre de discours, d'un autre temps...

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... Commenter

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir