Déconventionnement, une idée qui fait son chemin...

Déconventionnement, une idée qui fait son chemin...

16.04.2015
  • Déconventionnement, une idée qui fait son chemin...-1

Après le vote sur le projet de loi de santé à l’assemblée nationale ressenti comme un affront par beaucoup de médecins, que la procédure accélérée et la présence de seulement 35 élus pour se prononcer surle tiers payant a ulcérés, les esprits s’échauffent. Et, même si les pouvoirs publics n’y croient guère, ça et là de petits groupes de médecins libéraux semblent songer à se déconventionner.

Ainsi dans le Finistère, dans le Nord ou en Hautes-Pyrénées, on voit refleurir des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 6 Commentaires
 
DIEUDONNE M Médecin ou Interne 19.04.2015 à 21h42

Vous vous trompez cher confrère , les médecins autour de vous seront aussi déconventionnés. Chacun gardera donc ses patients. Il faudra mettre en garde les médecins qui profiteront pour niveler vers Lire la suite

Répondre
 
CYRILLE V Médecin ou Interne 18.04.2015 à 11h20

Il n'y a pas besoin de se déconventionner. Nous continuerons à être rémunérés 40% de moins que les généralistes anglais et allemands. Et les jeunes médecins généralistes continueront donc à faire la Lire la suite

Répondre
 
ROBERT T Médecin ou Interne 17.04.2015 à 04h22

on n'a jamais vu les patients descendre dans la rue pour défendre leurs médecins et encore moins venir manifester à leur côté.......hélas!

Répondre
 
Francoise s Médecin ou Interne 16.04.2015 à 23h01

je vais le faire

Répondre
 
JOEL S Médecin ou Interne 17.04.2015 à 00h21

Pas moi. Il ne faut pas rêver, pour que cela marche il faudrait qu'une très très large majorité de confrères le fasse dans une même région et ça ne sera jamais le cas et même si mes patients m'aiment Lire la suite

Répondre
 
ALAIN A Médecin ou Interne 17.04.2015 à 00h56

Vu le manque actuel de MG, et le peu d'attrait qu'ont nos jeunes confrères pour notre specialite pourtant si attachante, je pense que les MG qui ne se déconventionneront pas, ne pourront assurer la Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Agnès Buzyn joue la concertation Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir