Les députés votent en première lecture la loi santé et s’expliquent sur le tiers payant

Les députés votent en première lecture la loi santé et s’expliquent sur le tiers payant

14.04.2015
  • Les députés votent en première lecture la loi santé et s’expliquent sur le tiers payant-1

"Ce vote est un encouragement à défendre, puis à mettre en œuvre au plus vite cette grande réforme de gauche, synonyme de progrès pour le quotidien de tous les Français ». Satisfaction de Marisol Touraine, à l’issue du vote solennel à l’Assemblée nationale. Sans surprise, le projet de loi sur la santé, dont la mesure phare est la généralisation du tiers payant a en effet été voté mardi après-midi par les députés avec une confortable majorité par 311 voix pour, 241 voix contre et 10...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 15 Commentaires
 
DIDIER M Médecin ou Interne 15.04.2015 à 09h02

Envoyer des lettres de candidature à tous les pays modernes qui paient correctement leurs médecins : canada, usa , suède , norvège , émirats !! suisse ; les ambassadeurs de ces pays amis avertiront Lire la suite

Répondre
 
YaMa Médecin ou Interne 15.04.2015 à 05h39

Pas les moyens de me payer une secrétaire pour vérifier les retour mutuelles. Pas envie d'y passer mes week-end au détriment de ma famille. Pas envie de passer des heures à essayer de les joindre au Lire la suite

Répondre
 
JEAN MARC W Médecin ou Interne 14.04.2015 à 20h20

Devant autant de dogmatisme, seul le recours au Conseil Constitutionnel constitue un rempart efficace, la chasse aux infractions à la Constitution est ouverte

Répondre
 
JEAN LUC M Médecin ou Interne 14.04.2015 à 20h12

Vous avez parfaitement raison, mais la politique à des raisons que la raison ignore

Répondre
 
LOUIS M Médecin ou Interne 14.04.2015 à 20h11

De quel droit nous impose-t-on de faire la banque de l'Etat sans contre partie ? Quand vous êtes à découvert, votre banque ne compte-t-elle pas des agios dès le premier jour ? Je considère qu'il Lire la suite

Répondre
 
herv? e Médecin ou Interne 15.04.2015 à 12h35

Intéressant comme demarche, à creuser

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir