Vaccination - La vaccination anti-rotavirus sur le gril

VaccinationLa vaccination anti-rotavirus sur le gril

10.04.2015

Des données de pharmacovigilance sur la vaccination antirotavirus incitent à la plus grande prudence vis-à-vis du risque d’invagination intestinale aiguë. À ce jour, l’Ansm estime le rapport bénéfice/risque favorable.

Voilà qui risque encore d’ébranler la confiance dans la vaccination. Selon les dernières données de pharmacovigilance de l’ANSM, la vaccination anti-rotavirus serait associée à la survenue d'effets indésirables (EI) graves avec « un taux préoccupant par rapport aux autres vaccins pédiatriques ». Au total, 201 notifications graves ont été recueillies, avec 47 cas d’invaginations intestinales (IIA) aiguës dont deux fatales (tant avec Rotarix® que Rotateq®). De plus, les invaginations post...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Internat : les nouveaux stages en médecine générale font des jaloux...

Touche pas à mes stages ! La dernière initiative des deux conférences des présidents de CME et des directeurs de centres hospitaliers ne plait pas du tout au Syndicat national des enseignants de...8

Pour « 60 millions de consommateurs » : les séniors sont en overdose de médicaments

.

Une étude publiée ce jour dans « 60 millions de consommateurs » révèle que « 20% des plus de 65 ans prennent en continu au moins sept... Commenter

Soins à domicile : en Ile-de-France, les généralistes préfèrent travailler avec les paramédicaux que recourir à l'HAD

.

En Ile-de-France, les médecins généralistes prennent en charge, en moyenne, six patients complexes à domicile par semaine. Telle est la... 6

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir