Le patron de la Cnamts met en garde les généralistes qui seraient tentés par le C à 25 euros

Le patron de la Cnamts met en garde les généralistes qui seraient tentés par le C à 25 euros

27.03.2015
  • Le patron de la Cnamts met en garde les généralistes qui seraient tentés par le C à 25 euros-1

Les consignes tarifaires de MG France ne sont pas du goût de Nicolas Revel. Le directeur général de la Cnamts a mis en garde les praticiens, lors d’une intervention au Congrès de la médecine générale, alors que MG France a appelé jeudi les médecins à augmenter eux-mêmes leur consultation de 23 à 25 euros. "Surcoter le montant du C aurait pour seul effet de pénaliser les assurés en alourdissant leur reste à charge," déploré le patron de la Sécu, avant de laisser entendre que la cnamts ne...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 17 Commentaires
 
MARC M Médecin ou Interne 28.03.2015 à 19h12

En fait ils s'en foutent parce que ça ne leur coûte pas un kopeck.
Cela les arrange même car c'est un excellent moyen de faire porter le chapeau de leur incompétence par les généralistes.

Répondre
 
MARC L Médecin ou Interne 28.03.2015 à 17h45

Que MR REVEL nous publie sa feuille de paie et ensuite nous pourrons discuter avec cet individu qui ferait bien de voir les honoraires des généralistes européens avant de dire des âneries

Répondre
 
THIERRY L Médecin ou Interne 28.03.2015 à 17h36

T Le Roy Médecin
Comme en 2002, il faut refaire ce qui avait été mis en place dans les coordinations : Tous les médecins qui dépassaient le tarif conventionné (20€ contre 17.53€ prévu par la Lire la suite

Répondre
 
VIRGINIE M Etudiant en santé 28.03.2015 à 16h29

Oui, il est plus que temps d'évoquer un déconventionnement massif des médecins secteur 1. De toute façon, les patients qui ne veulent pas payer une C à 35 ou 50 euros (je ne parle pas de ceux qui ne Lire la suite

Répondre
 
JACQUES D Médecin ou Interne 28.03.2015 à 15h22

Nicolas Revel aurait rappelé que la cnamts est "le garant, le gardien des conventions signées" et entendait "veiller à ce qu’elles soient respectées". On pourrait rappeler à ce monsieur qu'il a Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir