Responsabilité médicale - Un généraliste parmi trois professionels de santé du Tarn placés mardi en garde à vue

Responsabilité médicaleUn généraliste parmi trois professionels de santé du Tarn placés mardi en garde à vue

24.03.2015
  • Un généraliste parmi trois professionels de santé du Tarn placés mardi en garde à vue - 1

Le procureur d’Albi a demandé mardi 24 mars la mise en garde à vue d’un ophtalmologue du Tarn, d’un médecin généraliste et d’un pharmacien d’Arthès (photo) pour une erreur médicale qui serait à l’origine du décès d’un patient. A en croire l’avocate de ce dernier, les trois professionnels de santé sont entendus depuis ce matin au commissariat d’Albi dans le cadre d’une information préliminaire ouverte, après la mort de David Combes, un habitant d’Arthe.

Cette garde à vue d’une...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 9 Commentaires
 
philippe b Médecin ou Interne 25.03.2015 à 09h29

Une GAV dans ce cas de figure est inadmissible et dénote bien le manque total de considération de notre profession; je ne parle bien évidement pas du décès tragique du patient mais du déroulement de Lire la suite

Répondre
 
CLAUDE S Médecin ou Interne 25.03.2015 à 08h17

Le spécialiste consulté deux fois, le médecin généraliste ne peut que se rendre à la prescription de l'ophtalmo. Lui aurait-il fallu lui téléphoner? Sans doute que l'ophtalmo aurait de nouveau Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 25.03.2015 à 08h11

correspondre par sms et e mail avec ses patients est un DANGER!!!!

Répondre
 
GILBERT L Médecin ou Interne 25.03.2015 à 07h53

Logiquement le spécialiste a autorité et son avis prédomine.

Répondre
 
PIERRE A Médecin ou Interne 25.03.2015 à 07h47

La fiche VIDAL, si elle rappelle bien les signes de surdosage, ne fait aucunement mention de la dose toxique.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...Commenter

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 31

Pour les Français, les médecins prescrivent trop... sauf le leur !

.

Touche pas à mon toubib ! La dernière enquête de la Drees confirme une fois encore un attachement fort à son médecin traitant. 88 % de nos... Commenter

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir