Les médecins boycottent jeudi le groupe tiers payant, mais acceptent de se rendre à Matignon

Les médecins boycottent jeudi le groupe tiers payant, mais acceptent de se rendre à Matignon

18.03.2015
  • Les médecins boycottent jeudi le groupe tiers payant, mais acceptent de se rendre à Matignon - 1

Manuel Valls n’en finit plus de montrer son intérêt pour la santé. Après sa visite d’un centre médical parisien, l’annonce d’une « grande conférence de la santé » et de mesures en faveur des maisons de santé la semaine dernière, le Premier ministre doit recevoir, jeudi midi, les syndicats de médecins. En présence une nouvelle fois de Marisol Touraine, l’hôte de Matignon entend évoquer le projet de loi de santé, examiné depuis mardi en commission à l’Assemblée. Il souhaite surtout évoquer...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 8 Commentaires
 
bertrand h Médecin ou Interne 19.03.2015 à 14h08

Je crois, comme Philippe E, que le déconventionnement généralisé est peut être la seule solution ; mais je suis pessimiste quant à l'adhésion de mes confrères... Quant aux états d'âme de notre Lire la suite

Répondre
 
THIERRY C Médecin ou Interne 19.03.2015 à 04h24

de toutes façons la médecine sera faite par les médecins; on ne fait pas de réforme contre 90% d'une profession, c'est une très lourde faute que de le croire. Autant de mépris, autant d'autisme fait Lire la suite

Répondre
 
FRAN?OIS-MARIE P Médecin ou Interne 18.03.2015 à 22h07

Fusion des 27 caisses primaires et des 600 mutuelles : voilà un bel objectif!

Répondre
 
PHILIPPE E Médecin ou Interne 18.03.2015 à 20h16

Déconventionnement généralisé. Comme il y a 6 mois de préavis, on bloque tout le système pendant 6 mois. Ils ne tiendront pas 2 jours. Il faut un meneur par département qui récupère les lettres de Lire la suite

Répondre
 
Evelyne C Médecin ou Interne 18.03.2015 à 19h47

Petit prétentieux qui n'est pas à sa place !

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dépakine: audience préliminaire au TGI de Paris

L'association de défense des victimes de la Dépakine et le laboratoire Sanofi ont aiguisé leurs arguments mercredi lors d'une audience au tribunal de grande instance de Paris, première étape de l...Commenter

Les MICI gagnent du terrain surtout dans les pays nouvellement industrialisés

Mici

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) sont des pathologies du 21ème siècle, indique clairement Le Lancet du 16... 1

Feu vert sur les vaccins obligatoires : en commission, les députés médecins montent au créneau

.

Ça devrait passer lors de l'examen du PLFSS dans l'hémicycle la semaine prochaine. Mais pas forcément comme une lettre à la poste… Les déput... 5

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir