La "sédation terminale" convient aux Français, mais n’apaise pas leur angoisse...

La "sédation terminale" convient aux Français, mais n’apaise pas leur angoisse...

16.03.2015
  • La "sédation terminale" convient aux Français, mais n’apaise pas leur angoisse... - 1

Les Français sont très largement favorables (96%) à la "sédation profonde et continue" prévue par le projet de loi sur la fin de vie qui devrait être adopté mardi par l'Assemblée, plus particulièrement lorsque le patient le décide, selon un sondage BVA-Orange-iTELE publié dimanche. En effet, si 96% des Français sont favorables à la sédation profonde et continue lorsque le patient le décide, leur taux d'accord régresse à 82% dans le cas où la sédation serait réalisée sur décision de l'équipe médicale lorsque le patient ne peut exprimer sa volonté.

La sédation terminale, c’est mieux... mais ce n’est pas suffisant. 80% des Français jugent en effet qu'il est nécessaire de faire voter une loi visant à autoriser l'euthanasie. Les sympathisants de la gauche étaient plus nombreux (84%) à émettre cet avis que ceux de droite (76%). En outre, 88% des Français se déclarent favorables à l'euthanasie clandestine, c'est-à-dire pratiquée, même si elle n’est pas autorisée par la loi, lorsqu’une personne atteinte d'une maladie incurable en phase terminale la réclame.

Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 976 personnes recrutées par téléphone puis interrogés par Internet les 12 et 13 mars. Méthode des quotas.glr/nm
Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 16.03.2015 à 19h47

sédation terminale :langue de bois , personne ne comprend plus rien, combien de temps pour mourir de soif et de faim ? le role des médias serait d'informer......mais le peuvent-ils, censure Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... 6

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir