Relaxe pour deux médecins de Metz après le décès d’un nouveau-né

Relaxe pour deux médecins de Metz après le décès d’un nouveau-né

11.03.2015

Dans l’affaire du nourrisson décédé, le tribunal correctionnel de Metz a finalement relaxé le pédiatre et la gynécologue. Le bébé était décédé en 2005 dans une clinique privée de la ville suite à une infection générale et méningée à streptocoques du groupe B. Alors que les experts relevaient une négligence de la part des médecins qui n’auraient pas suivi les recommandations de l’Anaes (prédécesseur de la HAS), lors de la dernière audience (fin janvier) le ministère public avait demandé trois mois d’emprisonnement, ainsi que de 2000 euros d’amende pour les deux médecins.

L’avocat de la gynécologue semble donc satisfaite de la décision, ainsi qu’il l’a expliqué à l’AFP : "la responsabilité médicale, c'est avant tout une responsabilité éventuellement civile (...), ça ne doit pas être le renvoi devant des juridictions répressives, qui doit rester l'exception", a-t-il indiqué, considèrant que si chaque médecin agit en ayant peur d’une assignation en justice, il n’y en aurait un jour plus du tout...

L’affaire n’est pas terminée pour autant, car les parents de l’enfant décédé compte faire appel. "Avec la famille, on a décidé d'interjeter appel au civil de cette décision" car "on ne peut pas concevoir qu'il n'y ait pas de suites judiciaires. Les experts ont parlé, cet enfant n'est pas décédé par fatalité" annonce l’avocat de la famille.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Infirmière

Infirmière en pratique avancée : la profession dénonce un dispositif trop « hospitalier » et rectifie le décret

D'ici quelques jours, le ministère de la Santé devrait remettre aux syndicats de médecins une nouvelle version du décret encadrant les Infirmières en pratique avancée (IPA). Fustigée par l'ensemble...Commenter

Épidémie de rougeole, où en est-on ?

Virus de la rougeole

On en parle moins, cependant l'épidémie de rougeole sévit toujours en Fance, puisque d'après le dernier bulletin hebdomadaire publié hier... Commenter

Agnès Buzyn, femme politique la plus influente du premier trimestre 2018

Agnès Buzyn

Stratégie de transformation du système de santé, plan prévention, financement des Ehpad… Depuis le début de l'année, Agnès Buzyn est sur... Commenter

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir