C’est arrivé le… 11 mars 1905. - La méthode de Korotkoff pour mesurer la pression sanguine

C’est arrivé le… 11 mars 1905. La méthode de Korotkoff pour mesurer la pression sanguine

11.03.2015
  • La méthode de Korotkoff pour mesurer la pression sanguine - 1

    La méthode de Korotkoff pour mesurer la pression sanguine

Après que le médecin italien Scipione Riva Ricci ait inventé le tensiomètre (ou sphygmomanomètre) en 1896, Korotkoff, grand pionnier de la chirurgie vasculaire, présente le 11 mars 1905 à l’Académie de médecine impériale de Moscou sa méthode de mesure de la pression artérielle qui va le rendre célèbre.

Le médecin russe reprend donc le sphygmomanomètre de Ricci et va utiliser un stéthoscope sur l’artère brachiale qui lui permet d’entendre des bruits beaucoup plus précis. Le premier bruit entendu correspond à la mesure de la pression systolique alors que le dernier bruit entendu correspond à la pression diastolique qui est le bruit de la pression au moment où le cœur est au repos. Grâce au médecin russe, on pouvait disposer dorénavant d’une mesure exacte. Depuis, les bruits qu’on entend lorsqu’on mesure la pression artérielle portent le nom de « bruits de Korotkoff »

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir