Fin de vie - Cathos, juifs et musulmans s’inquiètent des flous de la loi Claeys-Leonetti

Fin de vie Cathos, juifs et musulmans s’inquiètent des flous de la loi Claeys-Leonetti

09.03.2015
  • Cathos, juifs et musulmans s’inquiètent des flous de la loi Claeys-Leonetti  - 1

A la veille de la discussion à l’Assemblée de la proposition de loi sur la fin de vie des députés Alain Claeys (PS, Vienne) et Jean Leonetti (UMP, Alpes-Maritimes), le groupe de travail de la Conférence des évêques de France sur la « fin de vie » a émis certaines réserves au sujet du texte ce lundi matin devant la presse à Paris. Après une brève visite de l’unité de soins palliatifs de la Maison médicale Jeanne Garnier dans le XVème arrondissement à Paris, une conférence de presse s’est tenue. Monseigneur Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes et chargé des questions de bioéthique pour les évêques de France, a exprimé les inquiétudes de l’Eglise sur des points précis du texte.

Cet exercice visait d’abord a insister sur l’importance d’investir dans les soins palliatifs. « L’éducation au savoir-faire s’impose. L’urgence c’est de répondre au développement de la médecine palliative, ce n’est pas de répondre à des cas exceptionnels ». Il a également regretté que l’article 15 de la loi 2005 qui impose que le budget de l’Etat investisse tous les deux ans sur les soins palliatifs ne soit pas mis en application. Avec pour conséquence selon lui des demandes d’euthanasie récurrentes.

Sur la sédation profonde, qui est au cœur du débat et la grande nouveauté du texte, la conférence des évêques souligne que « la création de ce nouveau droit peut contribuer à rassurer le malade » mais précise qu’elle n’est « juste » que « si elle s’accompagne d’une cohérence entre le droit et la formation dispensée pour les professions médicales et infirmières ». L’archevêque a terminé son intervention en appelant François Hollande, à prendre une position claire sur le sujet. « Je n’ai pas aujourd’hui entendu le président dire qu’il était contre l’euthanasie ».

Dans le même temps, une tribune intitulée « L’interdit de tuer doit être préservé » signée par cinq représentants des trois grandes religions monothéiste a été publiée dans les colonnes du Monde ce lundi 9 mars. Le texte est un appel lancé aux politiques pour prévenir « qu’une éventuelle nouvelle loi ne renonce en aucune façon à ce principe fondateur : toute vie humaine doit être respectée ». Les représentants religieux s’inquiètent d’une « nouvelle tentation : celle de donner la mort, sans l’avouer, en abusant de la « sédation » » et dénoncent ce qui pourrait alors prendre la forme d’ « un acte d’euthanasie ».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 3 Commentaires
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 09.03.2015 à 19h41

Foutez dehors tous ces religieux! Chacun doit avoir le droit de décider pour lui même , sans attendre qu'il soit comateux. Quant aux religieux, qu'il fassent comme bon leur semble, ça n'intéresse Lire la suite

Répondre
 
marie-jeanne D Médecin ou Interne 09.03.2015 à 19h37

Être pour la sédation-euthanasie ( on joue sur les mots ), c'est d'abord être contre la souffrance. On ne peut calmer la souffrance sans altérer la vigilance et exposer à une mort plus rapide. Que de Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 09.03.2015 à 20h44

merci ,que du bon sens...!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Claude Leicher

Après 8 années à la tête de MG France, le Dr Claude Leicher passe la main

Clap de fin pour le Dr Claude Leicher à la présidence de MG France. Après 8 années passées à la tête du syndicat, le généraliste d'Etoile-sur-Rhône (26) passera la main le 2 décembre prochain. Il...Commenter

Péni G : nouvelle pénurie en vue pour la benzathine benzylpénicilline

Pénurie en vue pour la benzathine benzylpénicilline

L’embellie n’aura été que de courte durée… Moins de deux ans après un premier épisode de pénurie, la benzathine benzylpénicilline va à... Commenter

73% des Français estiment que le système de santé s'est dégradé ces 5 dernières années

Dégradation du système de santé

Les Français semblent en rupture avec la politique de santé de ces dernières années. Selon un sondage BVA* pour Les Contrepoints de la... Commenter

Cardiologie L’INSUFFISANCE CARDIAQUE Abonné

Echocardiographie

Compte tenu du vieillissement de la population, la prévalence de l'insuffisance cardiaque augmente et se situe entre 5 % à 10 % à partir de... Commenter

Formation UN OUTIL MÉTHODOLOGIQUE POUR OPTIMISER LES PRATIQUES ? Abonné

Formation

La formation des médecins et l'information aux patients sont le gage d'une amélioration des pratiques, avec à la clef un meilleur... Commenter

A découvrir