Sondage MG France - Après le départ à la retraite de leur médecin traitant, plus d’un Français sur deux craint de ne pas en retrouver un

Sondage MG FranceAprès le départ à la retraite de leur médecin traitant, plus d’un Français sur deux craint de ne pas en retrouver un

04.03.2015

A l’occasion du colloque sur le thème « Virage ambulatoire : un challenge pour la médecine générale, en France et à l’étranger, analyses et propositions » organisé le jeudi 5 mars à Paris, MG France publie un sondage réalisé en février 2015 par Opinion Way sur « Les attentes des Français face à leur médecin traitant », mené auprès de 1 000 personnes.

L’enquête révèle que les Français ont conscience du problème de la désertification médicale et s’en préoccupent. Pour plus de la moitié des Français (55%), il serait difficile de trouver un médecin si le leur partait en retraite. Ce constat est encore plus important pour les personnes habitant dans les communes rurales et les villes de moins de 100 000 habitants (67%).

Le sondage d’Opinion Way réalisé pour MG France fait également ressortir que les deux tiers (63%) des Français se disent favorable au tiers payant, en particulier dans les classes sociales les plus défavorisées et dans les rangs des plus de 50 ans (67%). Cette proportion est plus importante chez les faibles revenus et les employés/ouvriers (+7 points pour les CSP- ; +8 points pour les foyers dont les revenus sont inférieurs à 2 000 euros).

On apprend également avec ce sondage que les Français veulent pouvoir réaliser des examens complémentaires au cabinet de leur médecin. Un Français sur deux (50%) souhaiterait avoir la possibilité de réaliser sur place des échographies ou un électrocardiogramme. Un tiers d’entre eux seraient également favorables à la présence d’une personne à l’accueil ou d’une secrétaire pour prendre les rendez-vous. Ce qui n’est pas le cas des 2/3 des cabinets médicaux de généralistes en France rappelle MG France. Le syndicat réclame un forfait structure et demande que soit inscrit dans la loi un sous-ondam d’investissements sur les soins primaires.

Les résultats de cette enquête ont aussi permis de mettre en avant une autre demande phare de la population : le délai de rendez-vous. 62% des Français attendent de leur médecin généraliste traitant un rendez-vous rapide et facile à obtenir. Parmi les autres requêtes, viennent ensuite : une relation suivi dans la durée (52%), une orientation vers le médecin spécialiste ou le service hospitalier dont j’ai besoin (45%), des conseils pour me garder en bonne santé (34%).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Faroudja

L’Ordre ne voit pas de raison de s’opposer à la PMA pour toutes

Les positions du Conseil national de l’Ordre des médecins dans le cadre des États Généraux de la Bioéthique se faisaient attendre. Le Cnom n’avait pas souhaité être auditionné par le Comité...10

IVG : une pétition réclamant le retrait de la clause de conscience récolte 40 000 signatures

Pétition

Les propos anti-IVG du Dr de Rochambeau n’en finissent plus de faire des remous. Le 12 septembre, la maire adjointe des Lilas... 12

Face à la pénurie de médecins, la Chine mise sur l'intelligence artificielle

Intelligence artificielle

Avec 12 millions de professionnels de santé pour près de 1,4 milliard d'habitants, la Chine connaît, elle aussi, une pénurie de médecins.... 3

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir