Sondage MG France - Après le départ à la retraite de leur médecin traitant, plus d’un Français sur deux craint de ne pas en retrouver un

Sondage MG FranceAprès le départ à la retraite de leur médecin traitant, plus d’un Français sur deux craint de ne pas en retrouver un

04.03.2015

A l’occasion du colloque sur le thème « Virage ambulatoire : un challenge pour la médecine générale, en France et à l’étranger, analyses et propositions » organisé le jeudi 5 mars à Paris, MG France publie un sondage réalisé en février 2015 par Opinion Way sur « Les attentes des Français face à leur médecin traitant », mené auprès de 1 000 personnes.

L’enquête révèle que les Français ont conscience du problème de la désertification médicale et s’en préoccupent. Pour plus de la moitié des Français (55%), il serait difficile de trouver un médecin si le leur partait en retraite. Ce constat est encore plus important pour les personnes habitant dans les communes rurales et les villes de moins de 100 000 habitants (67%).

Le sondage d’Opinion Way réalisé pour MG France fait également ressortir que les deux tiers (63%) des Français se disent favorable au tiers payant, en particulier dans les classes sociales les plus défavorisées et dans les rangs des plus de 50 ans (67%). Cette proportion est plus importante chez les faibles revenus et les employés/ouvriers (+7 points pour les CSP- ; +8 points pour les foyers dont les revenus sont inférieurs à 2 000 euros).

On apprend également avec ce sondage que les Français veulent pouvoir réaliser des examens complémentaires au cabinet de leur médecin. Un Français sur deux (50%) souhaiterait avoir la possibilité de réaliser sur place des échographies ou un électrocardiogramme. Un tiers d’entre eux seraient également favorables à la présence d’une personne à l’accueil ou d’une secrétaire pour prendre les rendez-vous. Ce qui n’est pas le cas des 2/3 des cabinets médicaux de généralistes en France rappelle MG France. Le syndicat réclame un forfait structure et demande que soit inscrit dans la loi un sous-ondam d’investissements sur les soins primaires.

Les résultats de cette enquête ont aussi permis de mettre en avant une autre demande phare de la population : le délai de rendez-vous. 62% des Français attendent de leur médecin généraliste traitant un rendez-vous rapide et facile à obtenir. Parmi les autres requêtes, viennent ensuite : une relation suivi dans la durée (52%), une orientation vers le médecin spécialiste ou le service hospitalier dont j’ai besoin (45%), des conseils pour me garder en bonne santé (34%).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

« Je rembourse mon CESP pour m'installer où je veux », un généraliste déçu des bourses à l'installation

Manque d'accompagnement, changements de cartographie en cours de cursus, frustrations à l'installation… Il y a tout juste une semaine le syndicat d'internes Isnar-IMG, présentait lors de son...12

Prévention, nouvelles fiches repères, télétravail... les pistes pour éviter l'envolée des IJ

.

Dans un rapport remis mercredi au Premier ministre, trois experts font neuf constats et vingt propositions pour endiguer l'envolée des... 2

Deux fois plus d'intoxications aux opioïdes en dix ans, alerte l'ANSM 

ANSM

En France, en 10 ans, la consommation des antalgiques opioïdes a augmenté, constate l'Agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

Gynécologie LA VAGINOSE BACTÉRIENNE Abonné

Vagin

La vaginose bactérienne, comme une infection à Gardnerella vaginalis, est un problème pour le praticien du fait de ses récidives... Commenter

ORL L’OSTÉOME DU SINUS FRONTAL Abonné

fmc

Les ostéomes des sinus de la face sont localisés au niveau frontal le plus souvent. Cliniquement, ils sont souvent asymptomatiques. Le... Commenter

A découvrir