Visite de Nicolas Sarkozy à l’Institut des maladies génétiques Imagine

Visite de Nicolas Sarkozy à l’Institut des maladies génétiques Imagine

27.02.2015
  • Visite de Nicolas Sarkozy à l’Institut des maladies génétiques Imagine - 1

    Visite de Nicolas Sarkozy à l’Institut des maladies génétiques Imagine

Nicolas Sarkozy continue de multiplier les rencontres et déplacements dans le secteur de la santé. L’ancien chef de l’Etat a visité jeudi l'Institut Imagine, ouvert en 2014 et spécialisé dans la recherche génétique, à l'hôpital Necker à Paris. Alors que samedi marquera la Journée internationale des maladies rares, l’actuel président de l’UMP s'est rendu dans cet institut, l'un des six Instituts hospitaliers universitaires (IHU) créés grâce aux fonds du "grand emprunt" (transformé aujourd'hui en "investissements d'avenir"), réalisé lors de son quinquennat, en 2010.

Baptisé Imagine (Institut des maladies génétiques), l'IHU de l'hôpital des enfants malades de Necker, à l'architecture moderne et sobre signée Jean Nouvel, réunit sous le même toit chercheurs (français et étrangers), universitaires, médecins et jeunes malades, sous la direction du Pr Alain Fischer. "Ici, on travaille avec les maladies rares, il y en a 9.000 et 3 millions de Français sont touchés. Une seule personne peut être touchée par une des maladies, donc parfois, il n'y a pas de marché pour amortir les coûts de la recherche", a fait remarquer Nicolas Sarkozy. Selon lui, "ce qu'il y a de mieux dans le système français", c'est "la rencontre du public et du privé, de l'université et de l'hôpital. Je crois à l'excellence, à la souplesse de l'organisation, à la vitalité de la recherche française", a-t-il dit, après avoir visité les laboratoires et discuté pendant plus d'une heure avec chercheurs et médecins hospitaliers.

65 millions d'euros du "grand emprunt" (en tout, 35 milliards programmés par le gouvernement Fillon, auxquels s'ajoutent 12 milliards du gouvernement Ayrault) ont été consacrés à la réalisation d'Imagine. 850 chercheurs, médecins, techniciens et professionnels de santé y travaillent sur les maladies rares.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...1

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 35

Pour les Français, les médecins prescrivent trop... sauf le leur !

.

Touche pas à mon toubib ! La dernière enquête de la Drees confirme une fois encore un attachement fort à son médecin traitant. 88 % de nos... 6

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir