Visite de Nicolas Sarkozy à l’Institut des maladies génétiques Imagine

Visite de Nicolas Sarkozy à l’Institut des maladies génétiques Imagine

27.02.2015
  • Visite de Nicolas Sarkozy à l’Institut des maladies génétiques Imagine - 1

    Visite de Nicolas Sarkozy à l’Institut des maladies génétiques Imagine

Nicolas Sarkozy continue de multiplier les rencontres et déplacements dans le secteur de la santé. L’ancien chef de l’Etat a visité jeudi l'Institut Imagine, ouvert en 2014 et spécialisé dans la recherche génétique, à l'hôpital Necker à Paris. Alors que samedi marquera la Journée internationale des maladies rares, l’actuel président de l’UMP s'est rendu dans cet institut, l'un des six Instituts hospitaliers universitaires (IHU) créés grâce aux fonds du "grand emprunt" (transformé aujourd'hui en "investissements d'avenir"), réalisé lors de son quinquennat, en 2010.

Baptisé Imagine (Institut des maladies génétiques), l'IHU de l'hôpital des enfants malades de Necker, à l'architecture moderne et sobre signée Jean Nouvel, réunit sous le même toit chercheurs (français et étrangers), universitaires, médecins et jeunes malades, sous la direction du Pr Alain Fischer. "Ici, on travaille avec les maladies rares, il y en a 9.000 et 3 millions de Français sont touchés. Une seule personne peut être touchée par une des maladies, donc parfois, il n'y a pas de marché pour amortir les coûts de la recherche", a fait remarquer Nicolas Sarkozy. Selon lui, "ce qu'il y a de mieux dans le système français", c'est "la rencontre du public et du privé, de l'université et de l'hôpital. Je crois à l'excellence, à la souplesse de l'organisation, à la vitalité de la recherche française", a-t-il dit, après avoir visité les laboratoires et discuté pendant plus d'une heure avec chercheurs et médecins hospitaliers.

65 millions d'euros du "grand emprunt" (en tout, 35 milliards programmés par le gouvernement Fillon, auxquels s'ajoutent 12 milliards du gouvernement Ayrault) ont été consacrés à la réalisation d'Imagine. 850 chercheurs, médecins, techniciens et professionnels de santé y travaillent sur les maladies rares.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir