Grippe : Valls et Touraine se défendent de défaut d’anticipation

Grippe : Valls et Touraine se défendent de défaut d’anticipation

27.02.2015
  • Grippe : Valls et Touraine se défendent de défaut d’anticipation - 1

Manuel Valls a promis "la transparence" des chiffres sur les décès causés par l’actuelle épidémie de grippe. "Quand il y a ce type de pic (...), il y a effectivement une augmentation des décès, notamment des personnes âgées qui ont déjà d'autres pathologies et qui sont fragiles," a-t-il souligné vendredi à Paris. Mais pour l’heure, le premier ministre, coupant court à un début de polémique sur une insuffisante anticipation de cette forte épidémie estime que "nous avons répondu, me semble-t-il, avec la détermination qu'il fallait et au bon moment".

C’est précisément pour montrer cette détermination que le chef de gouvernement s’est rendu vendredi aux urgences de la Pitié Salpêtrière avec sa ministre de la Santé. L'épidémie est "particulièrement forte cette année, la plus importante de ces cinq dernières années. 2,5 millions de personnes ont été touchées cet hiver, c'est 500.000 cas nouveaux chaque semaine, donc chacun peut se rendre compte, (...) ce que cela nécessite comme engagement et comme organisation", a encore souligné Manuel Valls. "Maintenant, nous sommes en phase de décroissance, plus marquée à Paris qu'elle ne l'est dans certaines régions de province", a précisé Marisol Touraine selon laquelle, la situation "reste tendue dans certains établissements de province en particulier". Et pour cette raison, le plan Orsan déclenché le 20 février reste pour l’heure en vigueur.

Selon le nouveau réseau de surveillance de la grippe Irsan, qui se base sur des données fournies en temps réel par SOS Médecins, l'épidémie aurait pu être davantage anticipée, ce qui aurait permis de "diminuer la surchauffe hospitalière" de la semaine dernière. Les urgentistes de l'Amuf estiment aussi que la situation a été mal anticipée par les pouvoirs publics. "On adapte les réponses en fonction de ce qu'on observe sur le terrain", a répondu Marisol Touraine, qui -parlant d'une épidémie "d'ampleur européenne"- a rappelé que de premières instructions avaient été données dès la fin du mois de janvier.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 3 Commentaires
 
Pierre h Médecin ou Interne 28.02.2015 à 16h48

Nuls, nous savons bien que cette grippe est bénigne. Tout ce foin est pour les urgentistes qui veulent plus de sous et de postes.

Répondre
 
BRUNO L Médecin ou Interne 28.02.2015 à 15h51

madame Touraine est incapable de se remettre en cause ......

Répondre
 
jean pierre Médecin ou Interne 28.02.2015 à 12h27

quelle suffisance !

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...2

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 36

Pour les Français, les médecins prescrivent trop... sauf le leur !

.

Touche pas à mon toubib ! La dernière enquête de la Drees confirme une fois encore un attachement fort à son médecin traitant. 88 % de nos... 6

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir